Chargement

Rerchercher

Patch anti douleur : comment atténuer la souffrance physique ?

Santé

Patch anti douleur : comment atténuer la souffrance physique ?

Patch anti douleur

Un patch anti douleur est un dispositif destiné à soulager une douleur qui se met en place directement au niveau de la zone qui fait mal. Son application est similaire à un autocollant, mais contrairement à ce dernier, il possède des vertus thérapeutiques. Il est vendu en pharmacie sans ordonnance. Mais comment le choisir et bien l’utiliser ? Découvrez les réponses à cette question en poursuivant votre lecture.

La technologie au service du corps humain : avec Fondation Nanosciences, retrouvez une sélection de produits et installations qui vous permettront d’entretenir le bon fonctionnement de votre corps, que vous soyez sportif ou non !

La composition d’un patch anti douleur

Un patch anti douleur – patch antalgique ou encore timbre antidouleur est quelquefois désigné par TTS ou « Transdermal Therapeutic System ».  Il s’agit ainsi d’un dispositif médical d’administration transdermique composé de plusieurs couches notamment :

  • Une feuille de protection ;
  • Une zone adhésive ;
  • Une surface contenant le médicament libéré de manière continue ;
  • Une couche externe imperméable.

L’action conjointe de ces composants permet de soigner la partie douloureuse du corps. Les médicaments présents sont généralement des dérivés de morphine comme le fentanyl ou bien la buprénorphine par exemple. Ils agissent sur les douleurs moyennes à importantes.

 

Comment fonctionne un patch anti douleur ?

Son usage reste tout aussi efficace que la prise de médicaments sous une autre forme notamment les intraveineuses ou les comprimés. Toutefois, une application adéquate du patch anti douleur est importante pour bénéficier pleinement de ses effets.

Principe du timbre antalgique

La peau forme une couche à la fois protectrice et pénétrable. Elle laisse les molécules passer à condition qu’ils disposent de la taille adéquate et d’une certaine compatibilité avec les lipides, l’eau et les charges ioniques de la surface cutanée. C’est justement de cette manière que fonctionne un patch anti douleur.

Une fois le médicament collé sur la peau, les molécules sont libérées. Elles traversent d’abord la couche cornée de l’épiderme, ensuite le derme, l’hypoderme et arrivent finalement dans les vaisseaux jusqu’à la circulation sanguine.

 

Application du patch anti douleur

L’application du patch anti douleur sur la peau se fait en quatre étapes :

Étape 1

Nettoyez la peau pour retirer les saletés et les crèmes se trouvant sur la zone douloureuse. Évitez de poser le patch sur une partie irritée, excessivement poilue ou mouillée. Si vous avez opté pour une douche chaude, patientez le temps que le corps ait baissé de température avant de poser le médicament.

Étape 2

Prenez un sachet individuel et ouvrez-le en déchirant son rebord. Utilisez vos doigts ou bien une paire de ciseaux pour cela. Faites en sorte de ne couper que la périphérie du contenant pour éviter de couper ou déchirer le patch.

Étape 3

Retirez le patch du sachet avant de séparer la feuille externe pour pouvoir utiliser la zone adhésive. Évitez de toucher cette partie qui colle.

Étape 4

Appliquez la partie adhésive sur la zone douloureuse avant d’exercer un appuie sur celle-ci pendant une trentaine de secondes. Ici, l’objectif est que le dispositif adhère bien la surface cutanée.

 

Dans quel cas utiliser un patch anti douleur ?

Renseignez-vous auprès de votre pharmacien, étant donné que ce produit est délivré sans ordonnance. Vérifiez que le patch est compatible à votre douleur.

Ce produit soulage les douleurs au niveau des muscles et/ou des articulations notamment :

  • Les torticolis: douleur au niveau du cou engendré par des contractions musculaires involontaires ;
  • Les crampes: douleurs musculaires causées par des contractions ;
  • Les courbatures: douleur musculaire due à une fatigue ou un effort important ;
  • Les règles douloureuses : douleur du muscle utérin engendré par des contractions ;
  • L’arthrose: douleur au niveau du cartilage qui recouvre les extrémités des os situés sur les articulations ;
  • L’entorse: étirement des ligaments ou tissus au niveau des articulations qui relient les os ;
  • Les tendinites : inflammation des tendons et des bourses séreuses ;
  • Les lombalgies: ce sont des douleurs lombaires situées sur la partie inférieure de la colonne vertébrale.

 

Comment choisir un patch anti douleur ?

Les patchs anti douleurs sont disponibles en plusieurs modèles sur internet et en pharmacies. Ils diffèrent les uns des autres non seulement par leur mécanisme d’action, mais aussi par leur efficacité et zone d’application.

Patch chauffant

Un patch anti douleur chauffant est généralement constitué de fer, charbon et eau. De la chaleur est produite lorsque ces composants entrent en contact avec l’air. Grâce à l’action de cette source, le médicament dilate les vaisseaux pour une meilleure circulation sanguine sans oublier les vertus antalgiques et relaxantes apportées. Les tissus sont mieux oxygénés et les toxines, quant à eux, sont éliminées.

Son effet est ressenti une quinzaine à une trentaine de minutes après son application et l’efficacité est d’environ 8 h. Ce type de patch est recommandé aux personnes victimes de douleurs musculaires, menstruelles et articulaires et est déconseillé aux individus souffrant de pathologies cardiaques, de diabète ou encore d’insuffisance veineuse.

 

Patch froid

Comment son appellation l’indique, ce patch soulage une douleur par diffusion de froid et en exerçant une action analgésique. Son mécanisme d’action consiste à rétrécir les vaisseaux sanguins pour limiter les inflammations et réduire la formation d’œdème. À noter que ce produit est peu disponible dans les pharmacies.

Son efficacité perdure sur un délai d’environ 6 h. Son usage est recommandé pour atténuer les douleurs subites comme la contusion, la déchirure, le claquage et la contusion.

 

Patch anti inflammatoire

Cette catégorie de patch est essentiellement composé d’anti inflammatoire non stéroïdien. Ce composant limite les inflammations et soulage ainsi les douleurs.

Ses effets relaxants se ressentent pendant environ 12 h. Ce timbre atténue les entorses, tendinites ou arthrose.

 

Le patch anti douleur reste un produit thérapeutique, à usage médical. Il ne faut donc pas en abuser. Au moindre doute, demandez conseil à un professionnel de la santé. Évitez, par ailleurs, de l’utiliser sur un enfant de bas âge et chez des personnes dont la santé est fragile ou fragilisée.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *