LOADING

Type to search

Tout sur la théorie de la Terre plate

Planète

Tout sur la théorie de la Terre plate

Share
Tout sur la théorie de la Terre Plate

La théorie de la Terre plate existait déjà avant que Pythagore, Platon et Aristote ont avancé la théorie selon laquelle la Terre est de forme sphérique. Ils ont appuyé leurs idées sur des faits réels résultants de leur observation. De leur côté, les adeptes du « platisme » réfutent ces affirmations, qui selon eux, ne sont que de pures invention de la NASA qui trafiquerait les photos satellites. Aujourd’hui, ils semblent vouloir avancer dans la démonstration de leur théorie, en organisant une expédition en Antarctique. Qu’est-ce que le platisme et sur quels faits se base-t-il ?

La petite histoire de la théorie de la Terre plate ou « platisme »

Le « platisme » est une théorie selon laquelle la Terre est plate. La communauté la plus connue rassemblant des adeptes de cette hypothèse (« les platistes ») est la Flat Earth Society. Elle a vu le jour en Angleterre vers les années 1950. Son fondateur s’appelle Samuel Shenton. Par la suite, c’est un américain, Charles K. Jhonson, qui a repris la direction.

Bien que la communauté de la Terre plate ait compté aux alentours de 3 000 membres quelques temps après sa création, cette organisation a connu un moment de déclin vers les années 80. Ce n’est que vers le 21 ème qu’elle a fait son ascension. Par la suite, la théorie s’est vite répandue grâce à Internet et aux réseaux sociaux. Aujourd’hui, plusieurs groupes de fervents du « platisme » sont présents sur Facebook.

Actuellement, les adeptes de la théorie de la Terre plate sont de plus en plus nombreux. Toutefois, il est impossible de connaître leur nombre exact avec les personnes qui adhèrent à la communauté juste pour de l’humour. Des conférences et expéditions sont même désormais organisées.

La théorie du platisme ou Terre plate

Chaque groupe de platistes a sa théorie sur la forme de la Terre : plate, bi-plate… Cependant, selon l’idée la plus répandue, la Terre est plate et ronde. Le pôle nord se trouverait au centre tandis que l’Antarctique borderait le disque.

La question se pose alors : « Pourquoi l’on ne tombe pas de l’autre côté si l’on va au bout de l’océan Antarctique ? ».  En fait, selon les platistes, elle serait entourée d’un mur de glace épais et éventuellement (selon certains), un dôme protecteur indestructible l’envelopperait. La lune, les étoiles et le soleil se trouvent à l’intérieur.

Pour donner une explication logique à l’alternance du jour et de la nuit, les platistes se basent sur le fait que la taille du soleil est plus petite que ce qu’affirment les scientifiques.

En effet, il n’aurait que quelques centaines de kilomètres de diamètre. Ainsi, l’intensité des rayonnements qu’il produit ne suffit pas pour éclairer toute la surface de la terre en une fois. Disposés à l’opposé l’un de l’autre, le soleil et la lune tournent au-dessus de la Terre, d’où l’alternance du jour et de la nuit.

Les preuves de la théorie du platisme

Pour appuyer leur théorie, les platistes avancent, eux aussi, de nombreuses preuves. Voici les plus populaires d’entre elles.

La courbure de l’horizon

Selon les platistes, si la Terre était sphérique, il serait logique que l’horizon soit cambré. Pourtant, même depuis un avion qui plane à plusieurs kilomètres de hauteur, aucune courbure n’est observée. Et puis, selon eux, il existe bien des objets ou monuments qui sont visibles alors qu’ils devraient normalement être cachés si la théorie de la terre plate était fausse.

Pour appuyer leurs arguments, ils parlent entre autres, du pic de Canigou, un monument visible depuis Marseille pourtant la distance qui les sépare est d’environ 200 km. De nombreuses personnes adeptes de la théorie prouvent aussi, à l’aide de photographies, que la ligne d’horizon est belle et bien plate.

L’état stationnaire de la Terre

Il a été dit précédemment que les platistes adhèrent à l’idée selon laquelle ce sont le mini-soleil et la lune qui tournent au-dessus de la Terre, et non le contraire (comme ce qui est appris à l’école). D’après eux, si la Terre était vraiment en mouvement de rotation avec une vitesse aux alentours de 1 600 km/h, tout ce qui s’y trouve s’envolerait. Et c’est ainsi qu’ils ont déduit que la Terre était dans un état stationnaire.

L’impression

Selon les fervents du platisme, il n’y a aucune preuve à donner. La Terre plate est une évidence : aucun humain n’a l’impression qu’elle est courbée. D’après eux, les photos satellites de la NASA sont tout simplement trafiquées pour tromper le monde. Et puis, ils se basent aussi sur le fait que l’exploration privée de la zone Antarctique soit interdite pour prouver que les hauts placés du monde cachent la vérité au peuple.

Conclusion

Les platistes qui croient en une Terre plate commencent à apporter de plus en plus de preuves pour appuyer leur théorie. D’ailleurs, les membres de la communauté ne cessent d’augmenter, un peu grâce à l’algorithme de suggestion de la plateforme Youtube. Actuellement, mis à part les études théoriques, les membres de la communauté Flat Earth Society ont organisé une exploration de la zone Antarctique pour démontrer une fois pour toute la véracité de leur hypothèse.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *