Chargement

Rerchercher

Le CBD est-il dangereux ?

Santé

Le CBD est-il dangereux ?

cbd

Le cannabidiol (CBD) est une molécule très utilisée dans la vie courante. Bien qu’issue du cannabis, elle offre de nombreux avantages. Dire de façon absolue que c’est un produit nuisible et dangereux serait une exagération. Cependant, le CBD expose à des dangers peut-être minimes, mais considérables. Voici une explication !

Le cannabidiol (CBD) est-il nuisible ?

Ce n’est pas parce que le CBD est aussi une molécule cannabinoïde qu’elle est nuisible au même titre que le tétrahydrocannabinol (THC). Le cannabidiol n’est pas une drogue. Il est déclaré par l’Organisation Mondiale de la Santé comme non psychoactif et donc consommable. Le site snacbd renseigne même sur plusieurs façons de le consommer. Ce nonobstant, comme tout produit provenant d’un laboratoire, le cannabidiol n’est pas sans risque sur la santé. Il peut avoir des effets secondaires dans certains cas.

Les dangers du CBD : les effets secondaires

Les effets secondaires les plus fréquents de la molécule de CBD sont dus au surdosage et à l’automédication.

  • Les dangers liés au surdosage

Le surdosage est le principal risque lié à la consommation du CBD. Puisqu’elle ne donne pas la sensation de planer, la consommation de cette molécule peut souvent être exagérée. Dans ce cas, les récepteurs sensibles du système endocannabinoïde (CB1 et CB2) sont surchargés. Ce qui fait ressentit une sensation d’engourdissement et de crispation des muscles. Aussi, la pression artérielle est baissée et provoque un étourdissement et le vertige. Ce sont là des effets contraires à ceux initialement recherchés.dangers du CBD

  • La somnolence

Un autre effet secondaire de la consommation du CBD est la somnolence. Bien que le CBD soit parfois utilisé dans la lutte contre les troubles du sommeil, il peut devenir la cause de ces troubles chez certains consommateurs. Cela devient un véritable problème après quelque temps. Au début, après consommation, l’individu se sent fatigué, vaseux ou somnolent. Il est conseillé de réduire automatiquement ou de stopper la prise du CBD lorsque ces constats sont faits.

  • Les risques liés à l’automédication

L’automédication n’est pas un danger directement lié à la consommation du cannabidiol. C’est plutôt un risque lié à sa mauvaise utilisation. Devant certains symptômes ou maladies, nombreux sont ceux qui ne prennent pas la peine de consulter un spécialiste. Mais une mauvaise médication peut vous causer des soucis supplémentaires que vous auriez préféré éviter. Il peut s’agir d’une constipation ou d’une diarrhée qui peuvent rapidement se compliquer. Il peut également s’agir d’une sensation de bouche sèche. Le CBD étant naturellement une molécule qui réduit la sécrétion salivaire.

Malgré le fait que vous connaissez les effets thérapeutiques du cannabidiol, consulter un médecin vous évitera bien de désagréments.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *