Chargement

Rerchercher

Le staphylocoque doré : une bactérie qui fait peur

Santé Science Technologie

Le staphylocoque doré : une bactérie qui fait peur

staphylocoque doré bactérie dangereuse

De son nom scientifique Staphylococcus Aureus, le staphylocoque doré est une bactérie très redoutable. Elle attaque sans prévenir et est constamment à l’affût de la moindre faille/faiblesse du système immunitaire. Premier germe reconnu comme étant à la base des infections broncho-pulmonaires chez les patients les plus jeunes, le staphylocoque doré était reconnu avant l’avènement des antibiotiques comme étant la première cause de mortalité. Nous vous invitons à découvrir à travers cet article, cette bactérie, responsable d’une grande partie des infections en milieu hospitalier.

Où trouve-t-on le staphylocoque doré ?

À l’état naturel, tout le monde est porteur du staphylocoque doré. Il se loge généralement sur la peau et c’est une bactérie qui fait partie de notre flore cutanée. On le retrouve aussi sur les muqueuses, principalement dans les fosses nasales antérieures, de même que dans les aisselles et dans les milieux naturels comme l’eau, le sol, les objets et même les aliments. Comme expliqué sur https://www.urps5962ml.fr, cette bactérie affecte considérablement la santé et est présente partout et à tout moment.

Prêt à contaminer l’humain à la moindre occasion, il n’est malheureusement pas possible de le voir à l’œil nu, ni de prévenir sa présence ! D’autre part, il s’agit d’une bactérie qui connaît constamment des mutations en fonction du temps, des traitements administrés et de son milieu de vie, si bien que les staphylocoques dorés de nos jours ne se comportent pas comme leurs prédécesseurs du passé. Ils sont plus résistants, surtout ceux en milieu hospitalier.

Comment est-on contaminé par le staphylocoque doré ?

Un peu comme bien d’autres bactéries, le staphylocoque doré étant une bactérie commensale, il peut affecter des personnes sans présenter de symptômes. Une grande partie de la population est d’ailleurs concernée par ce type d’affection. Toutefois, la pathogénicité du staphylocoque doré se révèle lorsqu’il pénètre dans l’organisme au travers de blessures au niveau de la peau ou des muqueuses.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le staphylocoque doré sévit fortement en milieu hospitalier, principalement lors des chirurgies, injections ou autres opérations impliquant l’ouverture des voies d’accès à l’organisme. Il est répertorié comme l’une des bactéries nosocomiales les plus fréquentes. Les personnes immunodéprimées et les personnes âgées sont les plus vulnérables au staphylocoque doré.

Les affections causées par le staphylocoque doré

Une infection par S.Aureus provoque des affections de types divers qui s’attaquent à presque tous les organes. Le staphylocoque doré détruit des cellules de la peau et provoque des folliculites, panaris, impétigos, abcès mammaires chez les femmes qui allaitent. Les plaies infectées par la bactérie ou les abcès sont accompagnés de suppurations.

Il peut également être à la base d’infections de la sphère ORL, d’infections alimentaires, d’ostéomyélite, d’endocardite (inflammation des structures et des enveloppes internes du cœur) et même d’infections génitales potentiellement très mortelles. La capacité à se développer et se reproduire en milieu hospitalier en fait une bactérie potentiellement très dangereuse que l’on ne peut écarter que par des règles d’hygiène très strictes et de la désinfection.

Le fait qu’elle s’adapte aux différents traitements pour évoluer impose également de la rigueur dans l’antibiothérapie ainsi que de la vigilance pour éviter une recontamination immédiate après l’administration des soins.

Le staphylocoque doré est une bactérie qui n’est pas du tout prise à la légère en milieu hospitalier.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *