Chargement

Rerchercher

La théorie sur la gravité en passe d’être repensée ?

Science

La théorie sur la gravité en passe d’être repensée ?

La théorie de la gravité, encore appelée la loi de la gravitation ou de l’attraction universelle, a été découverte par Isaac Newton. Le principe de cette théorie est relativement simple. En effet, la gravité serait une force, qui serait en cause de la chute de la majeure partie des corps. De plus, cette théorie inclut les mouvements des corps célestes. Ainsi dit, la théorie de la gravité est celle de l’attraction entre plusieurs corps disposant d’une masse ou d’un poids.

Néanmoins, au fur et à mesure que la science évolue, beaucoup de chercheurs mettent en doute cette théorie. Est-elle actuellement sur le point d’être revue ? La question se pose.

La loi universelle de la gravité

Il faut dire que cette loi fut la première à être décrite parmi les interactions élémentaires, dans le monde de la physique. À ce titre, la gravité est une conception assez ancienne.

Même si la conception mathématique a un peu de mal à être élucidée, il n’en demeure pas moins que la gravité est responsable de la chute des corps qui présentent une certaine masse. Toutefois, elle a connu diverses modifications et un intérêt particulier. Albert Einstein a également eu, à étudier le phénomène de la gravité.

En réalité, c’est en 1915 qu’Albert Einstein a eu à revoir le concept de la gravitation, grâce à sa théorie de la relativité. Pour lui, la gravité n’est pas une force. Il s’agirait par contre d’une déformation de l’espace, par les corps qui sont extrêmement massifs, et qui y sont plongés.

Il justifie cela par le fait que l’espace peut être considéré comme une toile en plastique, parfaitement tendue. À ce titre, les objets qui seront posés dessus vont créer une petite dépression qui se manifestera par un creux. De même, si on considère qu’une bille a été placée sur la toile, cela formera également un creux. Néanmoins, lorsqu’il s’agit d’apporter de la vitesse à cette bille, elle tournera forcément autour du creux.

Les effets de la gravité

Le principal effet de la gravité est ce qu’on appelle les trous noirs. Il s’agirait de trous qu’on rencontre généralement dans l’espace. Dans la plupart des cas, les trous noirs sont assez massifs. On considère que certains trous noirs peuvent disposer d’une masse un milliard de fois plus grande, que la masse du Soleil.

Il faut aussi considérer que ces trous noirs présentent la particularité d’attirer tout ce qui est soumis à la gravitation. Cela signifie que, si un objet ou une planète s’approche d'un trou noir, il sera quasiment absorbé sans possibilité de retour. Pour la petite histoire, ces trous sont dénommés noirs, car on considère que même la lumière n’arrivera pas à y échapper.

La remise en question de la théorie de la gravité

C’est le physicien Erik Verlinde, qui a émis son hypothèse en 2009. En réalité, ce dernier a émis le fait que la gravité n’était pas une force fondamentale, provenant de la nature. Pour lui, la gravité provient plutôt des interactions qui se déroulent au niveau de l’information, qui se produit dans l’univers. Pour lui également, les trous noirs n’existaient pas. C’est la raison pour laquelle, il a fait tout son possible pour matérialiser ces idées, qui proviennent entièrement de la théorie.

Pour Verlinde, il n’est pas étonnant que la théorie de la gravité ait du mal à être acceptée depuis tout ce temps. Même si c’est Newton qui l'a dévoilé en premier comme étant une force invisible, Einstein en a déduit qu’il s’agissait d’une courbure, qu’on retrouve dans l’espace-temps, et qui est provoquée par la masse et l’énergie.

Verlinde a une tout autre explication de la théorie de la gravité. En réalité, son explication se base sur la théorie des cordes. Il s’agit donc ici de physique quantique. À ce niveau, il considère la gravité comme une force anthropique. Cette force proviendrait de l’information relative aux différentes positions, qu’occupent les corps dans l’espace. Ainsi, il demeure convaincu que la gravité résulte de l’enchevêtrement quantique, occasionné par les petits fragments d’informations qui se trouvent dans le cadre spatio-temporel. Toutefois, la conception de Verlinde n’est pas encore au point.

L’inexistence de la gravité

Toujours selon Verlinde, la gravité est une conception qui n’existe pas. En réalité, si on se base exactement sur cette théorie, on découvre que le physicien avait vu juste sur un aspect. Ayant étudié les lentilles présentant un champ gravitationnel, on peut constater que les chiffres sont parfaitement en conformité avec la théorie du néerlandais.

Néanmoins, cette conception a été encore biaisée, par une étude qui montre que les idées de Verlinde se contredisent. C’est pour cela que, certains ont eu à critiquer les affirmations de ce dernier. Elles sont considérées comme étant ayant vu le jour un peu trop tôt. Cependant, le scientifique néerlandais reste convaincu que ses détracteurs n’ont pas saisi le fonctionnement de la physique théorique, dans son ensemble.

Pour ce qui est de sa thèse globale, l’information constitue le mécanisme le plus fondamental de la construction de l’univers. Pour lui, cette conception est, au fur et à mesure que le temps passe, acceptée par ses compères. Néanmoins, en ce qui concerne la gravité, il faut comprendre que cette dernière est appelée à être revue au fil du temps.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *