LOADING

Type to search

Le métier de géomètre-expert

Science

Le métier de géomètre-expert

Share
Le géomètre-expert

Le géomètre-expert est un spécialiste dès qu’il est question de propriété foncière. Il est surtout reconnu pour les mesures des surfaces des terrains construits ou non dans le cadre d’un bornage par exemple. C’est également quelqu’un qui peut établir les règles de copropriété. À noter qu’il exerce aussi bien en matière de propriété privée que publique, qu’il s’agisse de la surface ou du sous-sol.

Tout ce qui touche aux droits sur un aménagement ou une amélioration en matière foncière est du ressort de ce professionnel. Il peut alors être sollicité pour des problèmes juridiques et sociaux, des sciences techniques ou agricoles et bien d’autres encore. Tour d’horizon.

 

Historique

Les géomètres experts ont une histoire plutôt ancienne remontant jusqu’à la période antique. Le premier endroit où il aurait exercé est en Chaldée, vers 4 000 avant J.C. À cette époque, le travail se faisait sur des tablettes où étaient représentées des images de forme géométrique. Il y était également mentionné la mesure des terrains ainsi que le relief de ces derniers.

C’est 2 000 ans plus tard, qu’une autre civilisation beaucoup plus connue y faisait référence : l’Égypte antique. Cette fois-ci, c’est sur papyrus que tout est mentionné comme la limite de chaque propriété. Cela est effectué pour éviter tout problème de copropriété surtout après une inondation du fleuve Nil.

Les Grecs et les Romains avaient également des géomètres experts. D’ailleurs, ceux de la Grèce étaient et sont toujours de vraies célébrités comme Pythagore, Thalès, Archimède, etc. Cependant, chez ceux d’à côté, ils étaient régis par des lois bien définies et formaient un corps appelé « agrimensores ».

Les premiers cadastres que nous connaissons ont vu le jour sous le roi du Saint Empire germanique Charles VI. Ils faisaient référence à la découpe des parcelles. Ils étaient consignés sur des planches cartographiques.

Et c’est sous l’Ancien Régime que les nous faisons vraiment leur connaissance. Ils portaient le nom d’ « arpenteur-juré » et « arpenteur royal » selon leur mission. Alors que Napoléon Bonaparte est au pouvoir, les géomètres se penchent plus vers les questions d’ordre privé ainsi que les chantiers publics d’intérêt général (autoroute, barrage, canaux, chemin de fer…).

 

Les missions d’un expert géomètre

Tout d’abord, l’expert géomètre s’occupe de tout ce qui est mesure lorsqu’il s’agit d’une propriété foncière. Dans ce cas, le bornage c’est-à-dire délimiter la surface d’un terrain est une de ses missions les plus primordiales que ce soit en milieu urbain ou à la campagne.

Il est également garant d’un bon aménagement du territoire. Il doit alors s’assurer qu’il n’y ait pas de problème ultérieurement si un agrandissement venait à être entrepris. En pratique, il va définir les probabilités d’apparition de chemins, de rues ou encore routes avec les propriétés privées.

Dans ce même cadre, chaque idée d’un propriétaire doit passer par lui pour vérifier la possibilité de faisabilité de tel ou tel projet. À titre d’exemple, si l’État veut placer des éoliennes dans un village, le géomètre va vérifier si le terrain est propice pour une implantation de ces appareils et si c’est viable à long terme par rapport à l’expansion du bourg.

 

Comment devenir géomètre-expert ?

Pour devenir géomètre-expert, il faut suivre une formation spécifique. D’ailleurs, cela peut même commencer avant même le baccalauréat. Effectivement, il existe le diplôme de Baccalauréat Professionnel Géomètre Topographe. Cependant, il existe un parcours possible pour les personnes titulaires d’un baccalauréat général.

Après le bac, il faut réaliser des études sur 2 années pour avoir un BTS en BTS Métiers du Géomètre Topographe et de la Modélisation Numérique. Il s’agit d’une bonne base qui peut suffire pour exercer dans le domaine, mais il est préférable de poursuivre avec une Licence Professionnelle Urbanisme, Environnement et Géomatique.

Et pour acquérir au rang de spécialiste, il est préférable de totaliser 5 années d’étude et d’obtenir un Master en Urbanisme, Paysages, Architecture, Géomatique, Topographie. À souligner qu’il est également possible de passer par une École d’Ingénieurs Géomètres.

Ces diplômes doivent être assortis de stages dédiés à la pratique professionnelle. Cette étape dure 2 ans. Enfin, il est nécessaire de s’inscrire auprès de l’Ordre des géomètres-experts pour pratiquer légalement en tant que tel.

 

Le salaire d’un géomètre-expert

Les géomètres experts gagnent bien leur vie. Déjà, le stage est déjà bien rémunéré et il est bien au-dessus du SMIC : près de 2 000 – 2 500 euros par mois. Cela peut augmenter de 500 – 1 000 euros environ après avoir été inscrit auprès de l’Ordre des géomètres-experts.

Plus la personne gagne en expérience et en notoriété, plus ses honoraires évoluent et pourraient atteindre 5 500 voire 10 000 euros par mois.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *