Chargement

Rerchercher

Aller sur Mars, ça prend combien de temps ?

Science

Aller sur Mars, ça prend combien de temps ?

Les premiers hommes sur Mars, pour bientôt ? C’est en tout cas le souhait de nombreuses personnes. D’ailleurs, force est de constater que tout est mis en œuvre pour réaliser ce rêve.
Après les repérages des sondes et robots avec les missions Mars Rovers, Curiosity et dernièrement Insight, ça sera peut-être à nous de fouler le sol de la planète rouge.
Mais avant cela, il faut trouver un moyen de s’y rendre et surtout, de voyager le plus vite possible, car la balade s’avère être un peu longue...

Pourquoi aller sur Mars ?

L’homme a toujours eu la tête dans les étoiles. Depuis l’aube de l’humanité, il a émis des tas de théories sur l’univers et les planètes, parfois pertinentes, parfois plus farfelues, comme la théorie de la terre plate, qui connaît encore actuellement des adeptes.

De nos jours, non seulement on émet des théories plus précises grâce à l’avancement de la science, mais on peut aussi commencer à voir comment naissent les galaxies, comme avec la toile cosmique.

On a réussi à aller sur la Lune, et maintenant, nous visons Mars.

Outre la curiosité, aller chez notre voisine pourrait nous aider à mieux comprendre encore l’univers. Mieux, certains aimeraient coloniser la planète au cas où la Terre serait devenue invivable.

Mais avant de commencer à décorer son appartement martien, il faut trouver le moyen de raccourcir le voyage, qui est actuellement un peu long.

Aller sur Mars, une question de timing

Si voyager dans l’espace pour aller explorer d’autres planètes a l’air aussi simple que d’aller sur la lune, il n’en est rien.

Tout d’abord, si Mars est bien la deuxième planète la plus proche de la terre après Vénus, il n’en reste pas moins que, si on fait un calcul simpliste, elle est à environ 70 millions de km de terre.

Sauf que ça ne fonctionne pas comme ça.

Mars, tout comme notre planète, est non seulement en mouvement, mais en plus, leurs orbites respectives sont elliptiques, et non circulaires.
Elle fait le tour du soleil en 1,9 année (terrestre) contre 365 jours pour nous. En résultent des éloignements et des rapprochements des deux planètes, qui compliquent la tâche des astrophysiciens.

En 2003, Mars était à une distance de 55,7 millions de km. C’est la distance la plus courte connue depuis 60 000 ans. Autant dire qu’on ne peut pas attendre que ça se reproduise pour y aller.

On guette donc le bon moment, celui où la Terre est au plus proche de Mars.
Et pour cela, il faut bien prévoir son coup et calculer la fenêtre de tir possible, qui se présente tous les… 26 mois.

À tout cela se rajoutent d’autres paramètres comme la puissance du vaisseau et la vitesse à laquelle il peut voyager.

Alors, combien de temps met-on pour aller sur Mars ?

À l’heure actuelle, si on choisit une fenêtre de tir où les planètes sont les plus rapprochées, un voyage pour aller sur Mars prendrait environ 260 jours. L’air de rien, cela est assez rapide. Curiosity, la sonde envoyée en 2011, a mis 228 jours.
Insight, lancé le 5 mai 2018, a mis 205 jours.

Les technologies évoluant, aussi bien dans la sphère publique (NASA) que privée (Space X), et les pays se “battant” pour être les premiers à emmener des hommes sur Mars, il se peut que les vaisseaux spatiaux soient beaucoup plus puissants et rapides dans un avenir proche.

Par exemple, depuis quelques années on étudie la possibilité d’une propulsion photonique.
Le principe est simple (en théorie). Un laser va, depuis la terre, envoyer des photons qui vont servir de propulseurs à un vaisseau équipé de voiles solaires.
Grâce à ce laser, le voyage sur Mars pourrait être réduit à quelques jours seulement, en voyageant à un quart de la vitesse de la lumière !

Nous pouvons aussi espérer la création, en attendant, de vaisseaux plus performants qui pourraient déjà diviser le temps du voyage par deux.
En somme nous n’avons jamais été si proches de Mars. Peut-être qu’Elon Musk, qui rêve aussi d’une base lunaire, va réussir son pari fou d’envoyer des hommes sur Mars avant 2024…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *