Chargement

Rerchercher

Mieux connaître la truite arc-en-ciel

Planète

Mieux connaître la truite arc-en-ciel

La truite arc-en-ciel est un poisson de l’espèce Mykiss, du genre Oncorhynchus, de la famille des Salmonidés, de l’ordre des Salmoniformes, du super ordre des Protacanthiptérygiens, de la sous-classe des Néoptérygiens Téléostéens, de la classe des Actinoptérygiens, de la super classe des Ostéichthyens, des sous-embranchements des vertébrés et de l’embranchement des chordés.

 

Qu’est-ce que la truite arc-en-ciel ?

La truite arc-en-ciel, aussi appelée truite saumonée possède une allure fusiforme tout en étant élancé mais comprimé latéralement. Ce poisson d’eau douce se caractérise par une tête de petite taille et une bouche qui assez peu fendue.

À l’instar des autres Salmonidés, il est doté d’une nageoire adipeuse. Concernant ses écailles, celles-ci sont à la fois fines et étroites. Il faut également mentionner la ligne irisée (dominée par la couleur rose) qui traverse le corps de la truite arc-en-ciel.

Du point de vue de sa physiologie, ce poisson se reconnaît par les petits points noirs qui parsèment son corps, au niveau des flancs qui sont de couleur argentée et du dos qui affiche une couleur vert olive. Il faut souligner que son ventre a une couleur allant du blanc au jaunâtre en fonction des individus. La coloration globale peut différer en fonction de différents paramètres, notamment l’âge, le milieu ou encore le gabarit.

 

Les particularités

La truite arc-en-ciel n’est pas un poisson originaire des eaux françaises. Elle vient des États-Unis. Elle a été insérée sur notre continent vers la fin du XIXème siècle. Aujourd’hui, elle est principalement élevée en pisciculture. Et c’est dans les lacs que l’on retrouve les plus gros spécimens.

À noter que ce poisson s’adapte plus facilement que ses congénères à divers environnements, ayant même la capacité de vivre en eaux salées.

Ce poisson peut atteindre une longueur de 1 m 20 pour les mâles pour un poids total de 25 kg. Son espérance de vie maximale étant évaluée à 11 ans environ.

Pendant la saison des amours, la femelle devient plus ronde et plus grosse alors que le mâle lui prend une allure plus longiligne avec une couleur qui s’obscurcit.

 

L’alimentation de la truite arc-en-ciel

L’alimentation de la truite arc-en-ciel est très variée. Ce poisson consomme aussi bien les vers et les larves aquatiques, les insectes ainsi que d’autres invertébrés.

Plus elle grandit, plus son alimentation est volumineuse. Elle peut alors s’en prendre à des proies plus conséquentes, notamment des poissons comme les goujons, les vairons, les gardons, les ablettes et même d’autres truites plus petites.

 

La truite fait partie de ces poissons qui font le bonheur des amateurs de pêche. Les techniques à adopter diffèrent en fonction de la saison, mais également de l’endroit où elle est pratiquée. Il est alors possible de pêcher à la mouche, au toc, au coup ou encore aux leurres.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *