Chargement

Rerchercher

Planète

Vacances d’hiver : une croisière en mode écolo sous le soleil des tropiques

Vacances d'hiver : une croisière en mode écolo sous le soleil des tropiques

Voyager en plein cœur de l’hiver à l’autre bout de la planète et au soleil ne peut faire que rêver ! Il est d’ailleurs sans doute là le secret des croisiéristes tant ils arrivent à nous séduire, quelle que soit notre tranche d’âge. Ou alors, est-ce par ce que les compagnies agrandissent leur flotte avec des bateaux de plus en plus innovants. Design raffiné, équipements de pointe (à l’image d’un robot barman), ambiance conviviale, multiactivités … les nouveaux navires sont de véritables villes flottantes. Mais surtout, c’est parce que les voyages en croisière de plus en plus ancrées dans le monde d’aujourd’hui en se mettant au vert. Pour répondre à la demande et aux enjeux planétaires du moment, les croisiéristes rendent leurs voyages plus durables. À leur côté, pour rendre la croisière durable de A à Z, vous pouvez vous aussi agir. Gros plan sur les pistes à ne pas négliger pour que votre voyage s’inscrire dans le développement durable, l’économie circulaire. 

Voyage écologique et propre : les bonnes pratiques dans la salle de bain

Si vous embarquez à bord d’un bateau de croisière pour votre voyage, sachez que là aussi vous pouvez agir pour préserver la ressource en eau. Même si certains bateaux de croisière dessalent et purifient l’eau de mer pour que vous puissiez vous laver, rien ne vous empêche de réduire votre consommation. Bien au contraire ! Pour cela, pensez à bien fermer le robinet pour éviter qu’il ne goutte, à vous rapprocher du personnel de bord si vous constatez une fuite, à couper l’eau quand vous vous savonnez, lavez les mains et pendant que vous vous brossez les dents. Ensuite, inutile de déposer au sol le linge de toilette comme les serviettes. Déposez-les-y uniquement s’i elles sont sales pour que le personnel de la blancherie les lave.

Voyage écologique et propre : les bonnes pratiques avec vos achats

La première des choses avant d’embarquer est de limiter la quantité des déchets que vous allez générer. Exit le suremballage, les produits à usage unique. Privilégiez des objets, des encas le moins emballés possible. Pour cela, vous pouvez privilégier des cosmétiques solides (savon, déodorant, dentifrice, cosmétique …), des protections hygiéniques réutilisables (CUP, culotte menstruelle …) ou encore opter pour de la vaisselle réutilisable en bambou par exemple si vous comptez pique-niquer pendant vos escales. Bien entendu, exit les bouteilles en plastique jetable. Outre le fait que vous ingérer l’équivalent d’une carte bleue en plastique chaque semaine en consommant des aliments et liquides sous plastique, cela génère des milliers de déchets. Dès lors, privilégiez une gourde pour vous hydrater, des pailles comestibles ou réutilisables si vous en êtes adepte. Et si vous craignez que l’eau du robinet ne soit pas potable (bien qu’elle le soit), emportez avec vous un filtre à charbon actif que vous mettrez dedans. Cela vous permettra d’en améliorer le goût, mais aussi de vous assurer qu’il n’y ait quasi plus aucun résidu dans l’eau que vous allez boire. 

Voyage écologie et propre : les bonnes pratiques de mobilité

Marchez autant que possible. Bien qu’il soit tentant de prendre une voiture, privilégiez des moyens de transport plus doux lors de vos déplacements en escale. Pour cela, optimisez vos déplacements en préparant en amont votre feuille de route. Cela vous permettra de prendre les transports en commun quand cela est possible si vous ne souhaitez pas marcher. En marge, le premier pas pour votre voyage à l’autre bout de la planète pour retrouver le soleil pendant les vacances d’hiver est de réduire vos déplacements. Commencez donc par le moyen de transport pour vous y rendre. Et s’il vous est impossible de ne pas envisager l’avion, compensez. Vous pouvez pratiquer des activités qui respectent la nature, voyager plus léger, vous rapprocher des acteurs locaux pour vos achats souvenirs, manger local et de saison, vous déconnecter en débranchant vos appareils et en réduisant leur usage qu’aux seules urgences, éviter/réduire le gaspillage alimentaire en ne mettant dans vos assiettes que ce que vous êtes sûr de manger, mais aussi respecter les consignes de tri à bord de votre bateau de croisière. Cerise sur le gâteau, vous pouvez participer aux programmes de certaines compagnies en privilégiant celles qui ont une fondation pour l’homme et l’environnement.  

Si les compagnies s’inscrivent dans un tourisme écoresponsable, se doivent d’atteindre les nouvelles normes environnementales de l’Organisation Maritime Internationale, il vous incombe à vous aussi de prendre le virage écoresponsable pour votre voyage.