Chargement

Rerchercher

Rhume des foins : comment s’en protéger

Domotique & Maison Santé

Rhume des foins : comment s’en protéger

Communément appelée « rhume des foins », l’allergie au pollen est une réaction immunitaire très répandue. Il s’agit d’une intolérance manifeste de l’organisme vis-à-vis au pollen. Les symptômes de ce type d’allergie sont nombreux et variables selon les personnes. Normalement, un traitement médicamenteux permet de lutter contre ce mal. À défaut, pour se protéger contre le rhume des foins, des mesures préventives peuvent être adoptées.

Connaître les pollens les plus allergisants

En général, les grains de pollen sont contenus par les végétaux qui les libèrent dans l’atmosphère pendant le processus de floraison. Lorsque les fleurs s’ouvrent, les pollens, très légers, se propagent sous l’action des insectes pollinisateurs et du vent. Ces derniers favorisent ainsi la fécondation des plantes. Le pollen est donc indispensable pour perpétuer les espèces végétales. Manifestement, de février à septembre, le rhume des foins touche beaucoup de personnes. Cela est dû aux pollens libérés par les espèces végétales les plus cultivées pendant cette période. Les allergies sont plus intenses en fonction des végétaux. Les plus allergisants proviennent par exemple du cyprès, des graminées, du bouleau et de l’ambroisie.

Choisir le bon moment pour aérer les pièces de la maison

L’aération de l’intérieur de la maison est importante pour éviter les infestations de différentes natures. Pour réduire, voire éliminer le pollen de votre maison, vous devez également penser à aérer continuellement toutes les pièces de votre demeure. Cette même démarche doit être entreprise dans les lieux que vous fréquentez régulièrement : le bureau par exemple.

Il n’est pas nécessaire, sous prétexte que vous voulez vous protéger contre le rhume des foins, de fermer vos fenêtres en pleine saison des pollens. Même pendant cette saison, vous devez renouveler votre air intérieur. L’important est de choisir le bon moment pour ouvrir les fenêtres de votre maison. Par précaution, en saison des pollens, vous devez les ouvrir avant 9 heures du matin ou après 8 heures du soir. À ces heures, la concentration de l’allergène dans l’air est faible, parce que les températures sont fraîches.

Prendre une douche avant de dormir

Ce n’est pas toujours évident de prendre une douche le soir avant de dormir, surtout si la fatigue nous atteint. Il est pourtant utile de se laver le soir si vous êtes souvent sujets à des allergies. Le plus souvent, les pollens s’accrochent aux cheveux, à la peau et aux cils. Il est donc probable que l’allergène s’accumulera dans votre intérieur et sur votre lit si vous ne prenez pas des précautions objectives.

La solution idéale est de prendre une douche et de bien laver vos cheveux tous les soirs quand vous rentrez à la maison. Si vous êtes très fatigué et que la douche vous paraît contraignante, prenez au moins le temps de vous rincer le visage à l’eau (tiède si possible) et de brosser vos cheveux au-dessus de votre lavabo.

Mettre des lunettes de soleil quand vous sortez

Vous le savez déjà, les pollens ont tendance à se poser sur les poils du corps. Les cils sont des régions où ils se déposent régulièrement. En plus de cela, les pollens peuvent se déposer sur la conjonctive de l’œil et provoquer différentes réactions. Ces réactions immunitaires ou physiologiques se manifestent par exemple par des larmoiements, des picotements et des rougeurs des yeux.

Pour éviter des situations pareilles, il est conseillé de porter des lunettes de soleil quand vous sortez. Même si le ciel est nuageux et que le soleil est voilé, portez les lunettes de soleil pour sortir. Si vous êtes conscient de votre allergie, vous devez aussi, dans la mesure du possible, éviter de sortir quand il y a du vent. Les lunettes de soleil peuvent ne pas suffire.

Savoir choisir vos lentilles de contact

Les lentilles de contact peuvent être une solution palliative pour que les pollens ne touchent pas le globe oculaire. Toutefois, toutes les lentilles de contact ne sont pas recommandées. Pour plus d’efficacité, vous devez éviter de porter celles qui sont souples et perméables. En général, elles absorbent les éléments contenus dans les larmes. Ainsi, le pollen peut facilement toucher l’œil, aggravant le larmoiement ou causant des picotements et d’autres symptômes allergiques.

Si vous aimez vraiment les lentilles de contact, privilégiez celles qui sont rigides. Elles ne sont pas perméables et le pollen ne risque pas de toucher les yeux. À défaut, vous pouvez utiliser des lentilles souples jetables.

Trouver les vêtements infestés

Les fibres de tissus de vos vêtements retiennent souvent de fines particules de pollen qui se trouvent dans l’air. Il s’agit d’un problème qu’il convient de régler afin de ne pas être victime d’un rhume des foins. Pour ce faire, vous devez brosser régulièrement vos pantalons et vestes quand vous rentrez du travail. Certaines chaussures sont également fabriquées avec du tissu. Elles retiennent aussi des particules polliniques. Il est donc conseillé de laisser vos chaussures dans l’entrée de la maison, si vous venez du dehors.

Une fois que vous avez brossé vos vêtements et que vous vous êtes déchaussé, allez prendre une douche et changez immédiatement de vêtements. Si vous avez l’habitude de porter certains vêtements sans les changer (manteaux et vestes par exemple), ne les laissez surtout pas dans votre chambre.

Par ailleurs, il est aussi souhaitable que le linge ne soit pas séché à l’extérieur. Si votre linge sort de la machine à laver, il est humide et sa capacité de rétention des pollens est plus élevée. L’étendre dehors n’est donc pas une option.

Éviter de tondre le gazon si vous êtes allergique aux graminées

Certains pollens produisent des effets allergiques particulièrement sévères. Ceux qui proviennent des graminées font partie de cette catégorie. Si vous êtes conscient que vous avez des réactions allergiques provoquées par les pollens de graminées, à titre préventif, vous devez éviter de tondre votre pelouse vous-même. Il est même conseillé de ne pas rester dans les environs pendant que le jardinier tond le gazon.

Dans le cas où vous n’aurez pas le choix, vous pouvez vous protéger en utilisant un masque en papier et des lunettes de protection. Surtout, n’oubliez pas de prendre une douche aussitôt après la tonte, parce que pendant l’opération, l’allergène se propage dans l’atmosphère. En se propageant, il peut se déposer dans le nez. Par précaution, il faut aussi laver les narines pour chasser les minuscules particules de pollens. Le lavage du nez se fait avec un spray d’eau de mer ou un sérum physiologique.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *