Chargement

Rerchercher

Santé

L’essentiel sur la surcomplémentaire santé

surcomplémentaire santé

La surcomplémentaire santé dont la surcomplémentaire hospitalisation est tout simplement une extension de la mutuelle classique. De ce fait, cette option s’occupe de tous les éléments manquants ou voire même les éléments non inclus d’une complémentaire de base. Beaucoup d’assurés bénéficient déjà de cette mutuelle santé. Suivez notre guide pour comprendre le fonctionnement de la surcomplémentaire santé, pour identifier ses avantages et pour connaître les conditions d’éligibilité à cette mutuelle santé.

Pourquoi souscrire à une surcomplémentaire santé ?

La souscription à deux différents complémentaires est tout à fait possible. Mais en tout cas, la surcomplémentaire santé reste toujours l’option la plus intéressante et la plus économique. Il faut tout de même retenir que le calcul de toutes les cotisations se fait à partir de la base des garanties incluses. C’est le cas si vous disposez de deux mutuelles. En d’autres termes, chaque garantie de base fait référence à une cotisation.

En cas de souscription d’une surcomplémentaire, un adhérent est uniquement redevable des garanties supplémentaires de leur nouveau contrat. Par ailleurs, il faut savoir aussi que la surcomplémentaire est une option très flexible. En cas de changement ou d’évolution des besoins de l’adhérent, ce dernier peut effectuer une modification au niveau des garanties de sa surcomplémentaire. Cela va lui permettre de bénéficier d’une prise en charge dans la totalité en fonction de sa situation. Il s’agit donc de plusieurs formules établies sur mesure, et non une option standard.

Dans le cas d’une hospitalisation, un salarié est garanti par les indemnités journalières. Ces indemnités vont leur servir pour rabaisser au maximum tous les frais relatifs à ses soins. Dans ce cas, l’adhérent peut aller plus loin en optant pour une surcomplémentaire hospitalisation.

Un autre avantage de la surcomplémentaire santé est son effet instantané. Toutes les garanties composant les indemnités journalières sont déjà valables dès la souscription du contrat. Grâce aux nouvelles technologies, le système de remboursement se fait avec une plus grande rapidité. D’ailleurs, la transmission de toutes les informations est automatisée entre la mutuelle de base ainsi que les options comme la surcomplémentaire santé.

Enfin, la démarche de souscription se fait de la manière la plus simple. Le remplissage du formulaire a été simplifié afin de permettre aux salariés de souscrire facilement à une surcomplémentaire. C’est aussi pour dire qu’aucune condition particulière n’est requise et toutes les formules sont adaptées à tout type de personne.

choisir sa surcomplémentaire santé

Qui peut bénéficier de la surcomplémentaire santé ?

La surcomplémentaire santé est un dispositif destiné à toutes les personnes ayant un état de santé relativement fragile. Sa souscription n’est pas une obligation, en revanche, il s’agit d’une option avantageuse, car cette surcomplémentaire vous permettra de gérer toutes les dépenses de vos soins médicaux.

La surcomplémentaire est donc dédiée à tous les salariés qui ne peuvent pas couvrir en totalité leurs charges médicales. En tout cas, chaque employeur peut proposer cette option à leurs salariés afin que ces derniers puissent jouir des meilleures conditions de remboursement. Bref, cette option de surcomplémentaire santé peut intéresser les adhérents disposant d’une mutuelle santé basique, incluant les seniors.

Comment choisir sa surcomplémentaire santé ?

Il existe plusieurs manières de souscrire à une surcomplémentaire santé. La souscription peut s’effectuer en individuel, mais également en collectif. Pour la première option, chaque souscripteur a la possibilité de choisir la formule de son choix, en tenant juste compte de la tranche d’âge. Pour la seconde option, chaque souscripteur doit passer par une entreprise et les tarifs sont définis selon la moyenne d’âge de la société.

Chaque salarié peut adhérer ou non à la surcomplémentaire santé et opter pour la formule répondant au mieux à ses propres besoins. Par ailleurs, il existe des options qui autorisent l’intégration des autres bénéficiaires dans le contrat. En tout cas, ce type d’offre est soumis à quelques conditions qui varient généralement de la structure proposée par la surcomplémentaire santé.

Dans le cas où le salarié souscrit à la surcomplémentaire santé dans le but de couvrir ses dépassements d’honoraires en dehors des dispositifs de pratique tarifaire maîtrisée, il peut bénéficier d’une prise en charge variant de 100 à 300 % de la base de remboursement de la sécurité sociale. En revanche, si les soins d’ordre médical sont très particuliers, il est possible de choisir les garanties adéquates.

Ainsi, une prise en charge allant de 100 % de la BR est offerte pour tous les soins médicaux DPTAM. Il faut bien préciser que les prises en charge se diffèrent en fonction des soins médicaux. Par exemple, pour les soins dentaires, une prise en charge allant de 100 à 150 % de la base de remboursement est proposée. Par contre, pour tous les soins optiques, l’adhérent à la surcomplémentaire peut bénéficier d’un remboursement de 100 à 150 € contre 30 € pour la médecine douce.

Certes, ces chiffres ne sont qu’à titre indicatif, en revanche, cela représente déjà les avantages financiers des souscripteurs d’une surcomplémentaire santé. Comme pour l’assurance santé individuelle, il est toujours raisonnable de faire une comparaison des options existantes pour bien choisir celle qui sera adaptée à votre situation.

05/12/2021 à 03:54
  • Les Clés de l'alimentation santé