Chargement

Rerchercher

Connaissez-vous le Géranium de Madère ?

Planète

Connaissez-vous le Géranium de Madère ?

Amateur de jardinage, avez-vous déjà entendu parler du géranium de Madère ? On vous présente cette jolie plante et ses caractéristiques.

C’est dans son nom : le géranium de Madère est directement originaire de l’archipel de l’océan Atlantique. Ressemble-t-il à un géranium traditionnel et qu’a-t-il de si particulier ?

Le géranium de madère : comment le multiplier avec le bouturage : 

Le géranium de Madère, spectaculaire plante de jardin

Quatre ans pour fleurir… et mourir juste après. C’est une des particularités du géranium de Madère. Il ne donne de belles fleurs qu’une seule fois !

Ce géranium vivace, cousin de nos espèces européennes, doit à l’inverse de ces dernières, être préservé durant la saison hivernale et ce dès les premiers froids. On peut le mettre à l’intérieur d’une véranda ou dans une pièce pas trop sombre. En revanche, il résiste bien à la chaleur. Un peu d’ombre est tout de même appréciable. C’est une belle plante décorative, qui lors de sa floraison, donne des couleurs intéressantes.

Une durée de vie assez courte

Le géranium de Madère a, en moyenne, une durée de vie de trois à quatre ans. Pendant les premières années de son développement, il prend racine, prend de l’ampleur, ses feuilles poussent beaucoup et vont s’étaler. Entre la troisième et la quatrième année, le géranium de Madère va fleurir, avec des couleurs rose, bleue ou mauve selon les variétés. Elles sont là du printemps à l’été à peu près.

Etrangement, après cette unique floraison, la plante va mourir. Les graines tombent en nombre et vont possiblement se ressemer tout autour de la plante mère. La continuité du géranium est donc assurée par elle-même. Si vous le souhaitez, vous pouvez récolter ces graines et les ressemer vous-même. Pour plus d’infos sur l’entretien de plantes décoratives, rendez-vous sur jardiplante et suivre toute l’actu jardinage.

L’entretien régulier

Pour planter un géranium de Madère, vous devez avoir un terrain un peu sableux, avec une terre pas trop rigide, sinon elle ne pourra pas se développer correctement. La terre ne doit pas absorber toute l’eau non plus.  Une fois planté – pas trop profond – ou mis en pot ou jardinière, ce géranium peut être aidé avec un peu d’engrais spécifique.

Comme on l’a dit, il supporte mal le froid et le gel, donc on l’hiverne en intérieur et on lui fait profiter du soleil l’été. Attention : pas trop d’eau pour cette plante. Donc on l’arrose une à deux fois par semaine en été, beaucoup moins en hiver, sans quoi on pourrait la noyer et la faire mourir.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *