Chargement

Rerchercher

Les éoliennes domestiques : c’est quoi ?

Maison

Les éoliennes domestiques : c’est quoi ?

À l’ère où la transition énergétique bat son plein, les éoliennes sont devenues, au même titre que les panneaux solaires, des moyens pour produire de l’énergie verte, c’est-à-dire de l’énergie écologique et gratuite. Ainsi, envisager son installation est considéré comme un geste écocitoyen puisque l’éolienne permet de lutter contre le réchauffement climatique et l’effet de serre. Découvrez l’essentiel à savoir sur ce système assez récent qui commence à avoir le vent en poupe auprès des foyers français. Zoom sur le sujet.

Définition et fonctionnement d’une éolienne domestique

Grâce à l’évolution de la technologie, l’éolienne est désormais exploitable par les particuliers. Il s’agit de l’éolienne domestique, également appelée « petit éolien ». Tout comme l’éolienne des champs, son générateur produit de l’électricité lorsque les hélices tournent grâce au vent. La différence est que l’électricité produite par l’éolienne domestique est destinée pour les habitations ayant de faibles besoins énergétiques.Le fonctionnement des Éoliennes Domestiques est soumis à certaines conditions

Le fonctionnement d’une éolienne domestique est soumis à certaines conditions. Comme elle ne produit de l’énergie qu’à partir de 4 m/s, elle ne démarrera pas si le vent est trop faible. Elle ne supporte pas non plus les vents trop violents et arrête de fonctionner à partir d’une vitesse de 80 km/h.

Les particuliers ont le choix entre deux types d’éoliennes domestiques :

  • L’éolienne à axe horizontal qui a une taille importante et qui requiert énormément de place. Par contre, elle offre un rendement important, compris entre 10 à 20 kW selon les modèles. Pour qu’elle puisse résister au vent, un mât haubané équipé de freins doit être installé. Ce type d’éolienne domestique ne peut pas être posé sur la toiture parce qu’elle émet beaucoup de vibrations.
  • L’éolienne à axe vertical qui est plus adaptée aux espaces urbains, mais elle est moins puissante. Son rendement ne dépasse généralement pas les 10 kW. Elle résiste très bien aux vents violents et peut très bien être installée sur le toit. Ce type d’éolienne ne produit presque pas de bruits intempestifs.

Ces deux types d’éoliennes domestiques marchent de la même façon.  Le vent fait tourner les hélices ou pales, qui sont fixées sur le mât. Ensuite, le générateur va transformer l’énergie mécanique en énergie électrique. Pour être consommée, l’électricité passe par un onduleur et un ressort sous forme de courant alternatif.

Il est important de souligner que la puissance du vent ne porte aucun effet sur le rendement de l’éolienne. Si cette dernière peut, par exemple, produire 3 kilowatts d’énergie, elle continuera à fournir le même nombre de kilowatts qu’il vente beaucoup ou peu.

Énergie éolienne domestique : quels avantages de l’utiliser ?

Si l’énergie éolienne connait un franc succès depuis quelques années, c’est grâce aux nombreux avantages qu’elles offrent :

  • Elle permet de réaliser des économies significatives en électricité. Son utilisation peut également dépanner en cas de coupures du courant.
  • Si le prix du baril de pétrole ne cesse de fluctuer, l’électricité fournie par le petit éolien permet de garantir une sécurité d’approvisionnement d’énergie.
  • En hiver, la demande en électricité atteint son pic de consommation annuelle. Comme le vent est plus fort à cette période de l’année, le système est plus performant.
  • L’utilisation de l’éolienne permet de bénéficier de nombreuses aides comme l’ADEME ou encore le FACE. Certaines communes proposent aussi des subventions quant à son installation.
  • Côté environnement, l’énergie éolienne n’altère pas la qualité de l’air. Elle ne pollue pas non plus les eaux ni le sol.

Étant une énergie renouvelable, l’éolienne ne crée pas de gaz à effet de serre. Son utilisation permet de contribuer à la lutte contre le changement climatique.

L’éolienne est désormais exploitable par les particuliers

Comment installer une éolienne domestique ?

Choisir l’emplacement avec soin

Une éolienne domestique peut être installée sur le terrain d’un particulier ou d’une entreprise. Toutefois, elle ne se pose pas au hasard dans le jardin, sur la terrasse ou sur le toit. Une étude doit être réalisée en amont, afin de s’assurer des performances du dispositif en fonction la situation météorologique et géographique d’une habitation. En effet, il faut rappeler que l’éolienne n’est efficace que si la zone de location du logement est soumise à un flux régulier de vents plus ou moins forts. Seul un installateur agréé peut faire cette évaluation.

Respecter les démarches administratives

Il est également important de suivre certaines démarches administratives avant toute installation. Si le dispositif mesure plus de 12 mètres de hauteur, il faudra faire la demande d’un permis de construire. Par contre, s’il fait moins de 12 mètres de haut, une déclaration au préalable des travaux suffira. Il faut également savoir que l’installation d’éolienne est interdite sur certaines régions classées au sein du PLU ou Plan Local d’Urbanisme ou sur les zones tout simplement indiquées comme protégées.

Les différents types d’installation au choix

Les particuliers ont la possibilité de choisir entre deux types d’installation : l’installation autonome et l’installation reliée à un réseau. Pour la première option, le propriétaire peut couvrir la totalité des besoins énergétiques de son logement à condition de combiner énergie éolienne et énergie solaire. Pour la seconde option, il a la possibilité de revendre le surplus d’électricité à un fournisseur.

Solliciter les services d’un installateur qualifié

Pour assurer les performances d’une éolienne domestique, il est important de recourir aux services d’un installateur qualifié. La pose ne doit affecter en rien le confort des occupants d’une habitation ni le voisinage. Pour profiter d’une prestation au meilleur prix, il est conseillé de faire la comparaison des différentes offres des professionnels sur une commune, par exemple. À titre de rappel, il est aussi possible de combiner l’énergie éolienne à l’énergie solaire. Dans ce cas, l’intervention d’un professionnel est tout aussi recommandée.

Installation d’une éolienne domestique : à quel prix ?

Le prix d’un modèle d’éolienne domestique dépend de sa taille et de sa puissance. Cela varie entre 10 000 et 25 000 euros, installation comprise. Pour certains dispositifs ultraperformants, ce prix peut grimper jusqu’à plus de 70 000 euros. Toutefois, le coût de l’investissement sera amorti dès 10 ans d’utilisation.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *