Chargement

Rerchercher

Domotique & Maison

Définition : qu’est-ce qu’un immeuble de rapport ?

Un immeuble de rapport, encore appelé « immeuble locatif », est un bâtiment réservé à la location et il produit des revenus passifs. Il a un seul propriétaire et est divisé en plusieurs parties. Il peut prendre en compte des habitations, des commerces (local commercial) ou être mixte. L’immeuble locatif vous permet non seulement de générer régulièrement des revenus, mais aussi de vous faire un trésor immobilier. C’est un véritable placement sur le long terme. Alors, qu’est-ce qu’un immeuble de rapport ? Découvrez dans ce courrier d’information, plus de détails pour comprendre davantage ce moyen de placement.

L’historique du terme

Le terme « immeuble de rapport » remonte au XXVIIIe siècle. Dans le temps, il est aussi appelé immeuble à loyer. L’idée de création de cet immeuble a été mise en place pour voler au secours des nécessités de logement du peuple. L’objectif est de pouvoir satisfaire la population qui est à la recherche d’hébergement dans les grandes villes. À l’époque, il était indispensable de superposer les appartements et de pouvoir aussi louer une chambre chez soi occasionnellement. L’affluence de la population va transformer progressivement le paysage des grandes villes. Même les anciennes maisons vont reprendre leurs marques réglementaires et vont être redistribuées par niveau.

Ces personnes devaient, en échange d’un logement, payer une dette de loyer par mois. Le terme provient donc du verbe « rapporter » car, ce bien génère de l’argent à son propriétaire. Donc, le propriétaire d’un immeuble de rapport perçoit tous les mois.

Le terme « immeuble de rapport » est employé pour nommer un bâtiment entier avec plusieurs lots ou appartements. Vous pouvez louer un immeuble de rapport avec deux lots. Par conséquent, la majorité des investisseurs immobiliers, anciens ou néophytes, cherchent à faire leur investissement dans l’immeuble de rapport.

Quelques avantages d’un immeuble de rapport

Il n’est pas rare de se demander s’il faut prioriser l’achat d’un immeuble entier ou celui de plusieurs habitations dans différents endroits. Voilà un résumé des avantages liés à l’achat d’un immeuble de rapport dans le cadre d’un investissement immobilier.

Un immeuble de rapport génère des revenus passifs

Immeuble de rapport, une bonne idée d'investissementEn général, mettre en location un bien immobilier permet de se faire des gains passifs. Contrairement aux revenus actifs, avec ce type de ressource, il ne s’agit pas d’échanger de l’argent contre du temps. “L’exemple le plus illustratif d’un revenu actif est le salaire gagné” nous indique le blog lamaisondelimmobilier.org. Ce dernier vient en échange du temps passé sur un lieu de travail et du temps dédié aux missions assignées. L’investissement immobilier permet de recevoir des loyers. Cependant, il y a plusieurs autres manières de se faire des revenus passifs comme :

  • coupons rémunérant les placements obligatoires ;
  • bénéfices produits par des placements financiers ;
  • dividendes provenant d’actions cotées ou non cotées.

La liste n’est pas exhaustive. Les redevances après dépôt d’un brevet ou à la parution d’une œuvre ne sont pas à ignorer.

Immeuble de rapport : bon prix d’achat au mètre carré

Le montant d’achat d’un immeuble de rapport, comparé au mètre carré, est souvent moins cher que celui de plusieurs habitations différentes. En plus, le fait d’acheter un immeuble à loyer permet de gagner divers biens immobiliers en une seule opération. Cela permet de réduire les recherches, de même que les formalités administratives qui y sont attachées.

Des montants moins élevés

En dehors d’un montant d’achat moins cher, l’immeuble de rapport offre un autre avantage. Il s’agit du fait de générer moins de frais (frais notaires lors de l’achat à compter entre 7 et 9 % sur le prix du bien). Il y a tout de même la taxe foncière, mais également des dépenses de syndic. Il importe donc de vous rappeler que l’immeuble n’a qu’un seul et unique propriétaire.

Une rentabilité immobilière accrue

L’investissement sur l’achat d’un immeuble de rapport est spécifiquement intéressant. Vous bénéficiez d’un tarif à l’achat et des charges courantes peu onéreux alors que le coût des loyers est le même. Cela, peu importe que l’appartement appartienne à un ou plusieurs investisseurs à la fois. Par conséquent, il faut reconnaître que la rentabilité immobilière est plus indispensable et il existe plusieurs types d’immeubles de rapport.

Les diverses sortes d’immeubles de rapport

Les immeubles de rapport sont adaptables à tout profil d’investisseurs, du novice à l’ancien. Une large variété de projets est réalisable.

Les composants d’un immeuble de rapport

Parler d’achat d’un immeuble de rapport fait souvent penser aux logements destinés à être habités. Pour autant, les lots représentant l’ensemble peuvent avoir des destinations bien distinctes. Il y a possibilité de louer tout ou une partie de l’immeuble pour des buts commerciaux. Il faut parler d’immeubles de rapport selon l’affectation des logements :

  • d’habitation ;
  • commercial ;
  • mixte (c’est-à-dire, incluant et logements habitables et logements de commerce).

Retenez que le type de bail varie selon la qualité du locataire.

Les logements habitables

En ce qui concerne les logements habitables, un contrat d’habitation doit être nécessairement signé. En ce sens, un modèle est proposé par l’Institut National de la Consommation pour les propriétés louées ou meublées. Ce dernier peut être complété à deux ou trois exemplaires, selon le nombre de parties prenantes. Sa durée maximale est de 6 ans si le bailleur est une personne morale. Le laps de temps minimal est de 3 ans. Les immeubles de rapport sont rangés en plusieurs catégories.

Les diverses catégories d’immeubles de rapport

Les immeubles de rapport sont au choix : neufs ou anciens. Tout dépend du porteur de projet, de ses visions et de ses souhaits. Dans le neuf, les promoteurs locatifs prennent eux-mêmes en charge la construction. Ils s’occupent de la gestion immobilière ou revendent les appartements à des particuliers ou à des professionnels.

Toutefois, en ce qui concerne les anciens immeubles, il existe plusieurs cas de figure. L’immeuble peut être entièrement loué ou en partie, le bailleur se chargera de recevoir les loyers dès le départ. Il est également possible d’acquérir un immeuble de rapport à rénover. Dans ce cas précis, un délai de carence est prévu et le bloc est totalement vide.