Chargement

Rerchercher

tech Technologie

Audit de sécurité informatique, comment s’y prendre

Faut-il faire un audit de sécurité pour son parc informatique ? la question se pose

Lorsque vous avez une entreprise, il est très important de penser à la sécurité de votre système informatique. Vous serez donc amené à faire un audit de sécurité informatique, ce qui vous permettra de détecter les failles qui existent. Ceci vous protégera contre les attaques qui peuvent conduire à la perte de vos données. Découvrez comment faire cet audit de sécurité informatique, notamment les étapes à suivre pour y arriver.

Faire le pré-audit

Faire auditer sa sécurité informatique permet d’éviter les failles, cela permet aussi d’avoir une idée de l’état du système informatique de l’entreprise. En effet, il s’agit de connaître les habitudes de ceux qui utilisent le système informatique tout en interrogeant les informaticiens, les développeurs et les administrateurs de système. Cela permet tout de même d’énumérer :

  • les objectifs,
  • les contours à auditer,
  • les limites,
  • les risques et leur évaluation.

À cet effet, tout cela inclut le plus souvent tout le système informatique notamment les applications et logiciels. Ensuite pour la sécurité, il y a aura lieu de vérifier les antivirus, les pare-feu et les antispams. Enfin, le système de sauvegarde doit faire objet de vérification, car c’est ce qui permettra de récupérer les données de l’entreprise au cas où il y a une attaque.

Préparation de l’audit de sécurité informatique

Cette étape permet de définir la méthode et la technique à suivre pour faire l’audit de façon pratique. Cependant, il sera question d’avoir une discussion avec ceux qui sont à la charge des opérations dans l’entreprise pour connaître leurs aspirations vis-à-vis de l’audit qui veut être réalisé. Aussi, le chronogramme et l’identification des personnes qui doivent participer à l’audit qui doit être fait.

Faire l’analyse du système informatique existant

Elle prend en compte le côté physique et le côté sécuritaire du système informatique. Il s’agira à ce niveau de vérifier si le système de l’entreprise est en adéquation avec les règles établies par la législation. Ceci passe par une configuration de votre matériel pour s’assurer qu’il n’y a pas d’autorisations fantaisistes. Le type de système d’exploitation que vous utilisez sera examiné pour voir s’il est à jour ou obsolète. De plus, il y aura une interview pour connaître les usages du personnel lié à la sécurité du système en vue d’identifier les failles.

L’audit technique

Il est réalisé sur la base d’une méthodologie bien définie qui permet de reconnaître les réseaux qui sont actifs et vulnérables. Cette étape permet de vérifier les informations reçues au cours de l’interview lors de l’analyse du système informatique. En effet, cela permet de vérifier le niveau de sécurité du système informatique et voir son aptitude à garantir les aspects de disponibilité, d’autorisation et de confidentialité.

De plus, au cours de cette même étape, les accès que pourront utiliser les cybercriminels pour entrer dans le système d’information seront identifiés. Tout ceci est fait de façon à ne pas perturber l’entreprise dans ses activités.

Le test d’intrusion et mise en place d’un système de sécurité

Lorsque les accès d’entrée dans le système d’information sont connus, il faut passer au lancement du test d’intrusion. Ce test consiste à faire une stimulation d’action violente pour pouvoir voir les conséquences qui vont suivre. Il ne faut donc pas oublier un accès d’entrée potentiel que peuvent utiliser les cybercriminels. Il faut avoir à l’esprit que les pirates peuvent utiliser les smartphones, les tablettes ou les ordinateurs portatifs pour entrer dans le système informatique.

Mise en place d’un système de sécurité

À la fin de l’audit, vous aurez un rapport bien détaillé qui vous fournira tout ce qu’il faut pour garder en sécurité votre infrastructure et les informations qui s’y trouvent. Il existe plusieurs solutions pour mettre en place un système de sécurité.

Sensibilisation des utilisateurs et filtrage des courriers électroniques

La problématique de la sécurité informatique doit être abordée avec vos utilisateurs pour leur donner une idée des risques qui en découlent. Lorsque par exemple un de vos utilisateurs reçoit un mail qui prête au soupçon, il doit connaître l’attitude à adopter. Par ailleurs, Pour éviter d’être piraté ou d’être victime des actions des hackers, il faut avoir un filtre antispam.

Cryptage des données et la sauvegarde des données informatiques

Le cryptage consiste à empêcher les utilisateurs qui n’ont pas accès aux données de les lire. Il est important de le faire pour pouvoir récupérer les données en cas de vol, c’est pour cela qu’il faut utiliser des mots de passe à sécurité élevée.

Dans le contexte de sécurité informatique, la restauration des données est une issue de secours en cas de vol ou de sinistre. Il est donc important de faire des sauvegardes automatiques pour vos données et de mettre en place un système de restauration.

La protection du réseau Internet

La protection qu’une entreprise doit faire en prélude des autres protections est celle vis-à-vis de l’extérieur. La connexion wifi doit être sécurisée surtout si elle est partagée avec les collaborateurs.