LOADING

Type to search

Le plan de reprise d’activité en 10 étapes

Technologie

Le plan de reprise d’activité en 10 étapes

Share
Plan de reprise d'activité

Un sinistre au sein de votre entreprise peut survenir à tout moment et vos données informatiques ne sont jamais à l’abri d’un problème volontaire ou accidentel. Petite, moyenne et surtout grande entreprise, vous êtes dans l’obligation de mettre en place un Plan de Reprise d’Activité (PRA) pour prévenir et faire face à ce genre de catastrophe. Découvrez les étapes de l’élaboration et de la réalisation d’un Plan de Reprise d’Activité efficace.

Pourquoi mettre en place un plan de reprise d’activité ?

Contrairement à ce que la tendance laisse croire, le Plan de Reprise d’Activité ne se limite pas uniquement aux sociétés évoluant dans le domaine de l’informatique. En effet, la quasi-totalité des activités d’une entreprise sont aujourd’hui gérées par l’informatique et le numérique, de l’approvisionnement jusqu’à la vente en passant par le département administratif.

Plan de reprise d'activité

Un plan de reprise d’activité est un plan de secours en cas d’incident dans l’entreprise.

Il est donc primordial de mettre en place des mesures visant à prévenir les risques de catastrophe informatique ou à reprendre rapidement les activités dans le cas où le sinistre s’est produit. C’est dans ce contexte que le Plan de Reprise d’Activité entre en jeu.

Il s’agit d’un véritable plan de secours qui vous offre de nombreux avantages, à savoir la limitation des dégâts matériels et des pertes de données, la facilitation de la restauration des données essentielles nécessaires à la reprise du fonctionnement de la société, la remise en route de manière rapide des activités de la société tout en minimisant les pertes en chiffres d’affaires engendrées par l’arrêt des activités et la préservation de l’image de la société véhiculée par sa capacité à bien gérer de tels incidents.

Quelles sont les 10 étapes de mise en place d’un plan de reprise d’activité ?

La mise en place d’un Plan de Reprise d’Activité ne se fait pas n’importe comment et il existe des démarches bien définies pour parvenir à établir un qui soit efficace. Voici les 10 principales étapes que de nombreux experts conseillent.

Prévoir le pire

Le premier réflexe à adopter est d’imaginer le pire qui pourrait se produire dans l’entreprise afin de prévoir des mesures rectificatives qui éviteraient que cela se produise réellement. Un incendie causé par un court-circuit ou par une machine en surchauffe, un câblage électrique inondé par l’eau de pluie qui s’écoule depuis un toit, une défaillance du système de refroidissement du serveur qui entraînerait des dégâts inimaginables sur le réseau informatique…

Bien sûr, vous devez rester logique lorsque vous imaginez les nombreux scénarios afin de pouvoir monter un Plan de Reprise d’Activité efficace.

Prévoir la gestion du risque

Le processus de la gestion du risque est un élément primordial lors de l’élaboration de votre Plan de Reprise d’Activité. Il est important de définir la responsabilité de chacun en cas de problème afin de gérer la situation de crise. De ce fait, il y aura un gain de temps notable et surtout une maîtrise plus rapide du sinistre grâce à une prise de décision accélérée.

Qu’il s’agisse des moyens techniques, humains ou matériels à mettre en œuvre en cas d’incident, tout doit être préalablement défini, car chaque seconde compte dans ce genre de situation et les actions doivent être synchronisées pour limiter au maximum les dégâts. Une fois que le malheur arrive, vous risquez de ne plus avoir le temps de vous organiser correctement et efficacement.

Passer à l’audit et l’inventaire des applications

Lorsque les responsabilités sont définies, il est temps que le service informatique entre en jeu en procédant à l’audit et la cartographie des systèmes utilisés pour le fonctionnement du réseau informatique et le stockage des données de l’entreprise.

En agissant de la sorte, vous aurez un aperçu de la liste des logiciels, des bases de données et de tous les systèmes qui servent à faire fonctionner convenablement l’entreprise. Le département informatique les triera selon leur degré d’importance et de complexité en cas de dégradation.

Trier les priorités et définir un budget

Une fois que l’audit et l’inventaire sont effectués, il vous sera plus facile de prendre des mesures adéquates en priorisant les éléments clés tels que la mise en sécurité des serveurs, en assurant la protection des systèmes d’exploitation ainsi que les procédures de sauvegarde et de restauration des données contenues dans les bases de données.

Toutes ces mesures ont toutefois un coût bien défini et sont également très nombreuses sur le marché. Vous devez donc identifier celles qui vous conviennent en tenant compte du prix et de leur qualité selon le degré d’importance de leur utilisation.

Prévoir un matériel de secours adapté

Dans le cas d’une entreprise d’envergure, il est plus prudent de prévoir la construction d’un site de secours qui sera en mesure de prendre le relais en cas de sinistre. Il devrait idéalement se situer à distance du premier pour ne pas être également en danger en cas de catastrophe telle qu’un incendie.

De plus, il n’est pas nécessaire qu’il soit aussi performant que le site principal, mais fonctionnera en mode dégradé, de manière à assurer la poursuite des activités juste le temps de réparer les dégâts.

Tester le Plan de Reprise d’Activité régulièrement

Lorsque votre Plan de Reprise d’Activité est correctement en place, il est important de le tester régulièrement pour évaluer sa fiabilité en cas de réel sinistre. Le coût des tests est, certes important, mais les dépenses engendrées par des dégâts en cas de dysfonctionnement des mesures sont beaucoup plus grandes.

Faire des tests réguliers sert également à perfectionner petit à petit le plan tout en décelant les probables imperfections dont il peut faire preuve. Cette étape est donc à ne négliger sous aucun prétexte.

Faire évoluer votre Plan de Reprise d’Activité

Votre système et réseau informatique ne va pas rester tel quel tout au long de l’existence de votre entreprise, mais évolue selon les avancées technologiques. Il est donc important que votre PRA s’adapte également suivant ces évolutions afin de toujours être conforme aux nouveautés.

Donc, si vous décidez d’apporter des changements à votre matériel informatique, vous devez également ajuster votre Plan de Reprise d’Activité en conséquence, tout en tenant compte du degré d’importance des éléments ayant subi des améliorations pour voir si oui ou non, votre PRA nécessite lui aussi une modification.

Privilégier le retour d’expérience

Pour rendre votre Plan de Reprise d’Activité performant, vous devez mettre en place un journal d’évènements dans lequel tous les incidents rencontrés au niveau du système sont inscrits. Au fil du temps, cette mesure se montrera fructueuse, puisque vous saurez quoi faire lorsqu’une situation se reproduit.

Il s’agit donc de tirer des enseignements des expériences vécues afin de rendre le futur moins pénible.

Plan de reprise d'activité

Peaufiner le plan de retour d’activité pour qu’il soit plus efficace.

Tenir compte des contraintes réglementaires

La mise en place d’un Plan de Reprise d’Activités est une mesure de plus en plus sollicitée par de nombreuses autorités pour minimiser les risques de dégâts en cas d’incidents majeurs.

D’ailleurs, des clients réclament même à certaines entreprises telles que les institutions financières ce plan avant de faire affaire.

Élargir le Plan de Reprise d’Activité au-delà  du domaine de l’informatique

Afin de rendre votre entreprise complètement protégée et armée contre d’éventuels incidents, ne limitez pas l’application de votre Plan de Reprise d’Activité dans le cadre de l’informatique.

Selon les circonstances auxquelles vous risquez de faire face et les départements de votre entreprise, pensez à établir un plan adéquat pour assurer le bon fonctionnement de chaque branche, quel que soit le souci. Par exemple, en cas de problème au niveau du personnel, définissez les chaînes de production prioritaires afin qu’un minimum d’employés préparés à cette éventualité assure cette activité en continu pour ne pas l’arrêter complètement.

 

Conclusion

Le Plan de Reprise d’Activité est une mesure à la fois pertinente et efficace pour faire face aux nombreux problèmes que peut rencontrer une société au cours de son existence. De telles alternatives devraient être quasiment obligatoires au sein de toute entreprise pour son bien et celui des employés.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *