Chargement

Rerchercher

La ville du futur ou la ville intelligente

Domotique & Maison

La ville du futur ou la ville intelligente

Ville du futur

La ville du futur, une ville meilleure ? La population mondiale ne cesse de s’accroître et avec elle, les problèmes. Pour améliorer les conditions de vie de chacun et de tous, la parfaite ville du futur a été imaginée. Découvrez-en les caractéristiques.

 

À quoi ressemblera la ville du futur ?

La ville du futur sera intelligente, mais pas seulement. Deux villes confrontées au même problème peuvent avoir besoin de deux solutions différentes. Et c’est probablement le principal défi rencontré lorsque l’on essaie de développer une ville intelligente. Ce n’est pas seulement une cité qui utilise des technologies de pointe. Il faut étudier attentivement les habitudes et les besoins de ses citoyens et les corriger de la manière la plus appropriée.

 

Dans la ville du futur, la mobilité va changer radicalement

État des lieux

Ce qui semblait autrefois être un bon moyen de réduire la congestion a en fait donné de piètres résultats. L’ajout d’une nouvelle voie ne réduisait pas le trafic. Au contraire, cela a attiré de nouveaux conducteurs qui n’utilisaient pas cette voie dans le passé. Au lieu de réduire le nombre de voitures sur les autoroutes, les villes se sont retrouvées avec des routes tout aussi encombrées (seulement, cette fois, elles avaient une voie supplémentaire remplie de véhicules).

La ville de l’avenir fera face aux problèmes différemment. Au lieu de se contenter d’ajouter une nouvelle voie, il faudrait appréhender le problème sous différents angles. Avons-nous vraiment besoin d’autant de voitures ? Devrions-nous posséder des voitures ou les partager ? Serait-il préférable d’avoir des voitures qui se conduisent seules ? Quel pourcentage de la circulation est causé par les personnes qui cherchent une place de parking ? Peut-être devrions-nous rendre le stationnement plus intelligent ? Les possibilités sont infinies, et les réponses varient.

 

La mobilité de la ville du futur

Voici quelques-uns des principaux éléments qui façonneront la mobilité dans la ville de demain :

  • La mobilité partagée : Les services de covoiturage connaissent une croissance constante depuis des années. Et tout indique qu’ils continueront dans cette lancée. La ville du futur est, sans aucun doute, un lieu où les gens partageront des moyens de transport tels que les voitures, les motos ou les scooters. Pourquoi posséder sa propre voiture alors qu’il existe un service de mobilité ?
  • Véhicules électriques : Les véhicules électriques sont de plus en plus populaires chaque année, mais les villes ont encore un long chemin à parcourir avant d’être prêtes à « accueillir » ce type de véhicules. La quantité de chargeurs disponibles est encore insuffisante, et une amélioration du réseau est indispensable (aujourd’hui, il n’est pas totalement préparé à charger des véhicules tels que les bus électriques). Ce sont là quelques-uns des problèmes qui entravent l’adoption massive des voitures électriques, et les villes devront y faire face dans un avenir proche.
  • Gestion du trafic : La circulation est l’un des principaux problèmes des zones urbaines dans le monde. Heureusement, de nouvelles solutions apparaissent chaque jour pour tenter de résoudre ce problème (ou, du moins, d’en atténuer les conséquences). Les startups et les grandes entreprises développent des systèmes pour tenter de résoudre ce problème.

 

Les bâtiments des futures villes ne sont pas que des bâtiments

Aujourd’hui, 50 % de la population humaine totale vit dans les villes. Des études prédisent que dans 35 ans, ce pourcentage passera à 75 %. Cela signifie que nous devons trouver un foyer pour 3 milliards de personnes en seulement 35 ans.

Nous avons besoin que notre horizon soit constitué de bâtiments qui sont, entre autres, excellents :

  • Des édifices durables : Les bâtiments où nous travaillons et vivons créent près de 50 % des émissions de CO2 sur la planète. Les édifices intelligents sont conçus dans une optique de durabilité. C’est-à-dire une faible consommation d’énergie, une construction avec des matériaux naturels (comme le liège, l’argile ou le papier recyclé) et une utilisation de sources d’énergies renouvelables sans oublier la réduction des déchets.
  • Sécurisés : Il s’agit de bâtiments dotés de systèmes intégrés de prévention des incendies ou de contrôle des intrusions et des accès. Bien entendu, il est également essentiel de protéger les systèmes du bâtiment contre les pirates informatiques.
  • Rentables : Un bâtiment intelligent peut aider ses habitants à économiser de l’argent de nombreuses manières. Il détecte les modes d’occupation et adapte la quantité d’énergie qu’il consomme. Le refroidissement et la ventilation sont régulés automatiquement. Des capteurs sont capables de détecter les éventuels problèmes de maintenance et de les arrêter avant qu’ils ne surviennent. Et bien plus encore.

 

La ville du futur est durable

La durabilité est un élément clé du développement de toute ville intelligente, et elle est étroitement liée à certains autres défis dont nous avons déjà parlé tout au long de l’article.

  • La gestion des déchets : Les villes intelligentes doivent faire face à différents problèmes liés à la gestion des déchets, tels que des poubelles trop pleines, des itinéraires de camions non optimisés ou la nécessité de séparer les matériaux mélangés pour le recyclage. Une technologie bien appliquée peut certainement aider à résoudre ce genre de problèmes.
  • Énergie : La ville du futur sera certainement économe en énergie. Elle pourrait même produire de l’énergie au lieu d’en consommer. Il serait formidable que les cités de demain soient autosuffisantes, c’est-à-dire qu’elles produisent l’énergie qu’elles consomment. Comment pourraient-elles en produire plus qu’elles ne dépensent ? Les panneaux solaires sur les toits ou les turbines sont une possibilité. Ou même des murs solaires — des bâtiments avec des panneaux solaires incorporés dans leur façade.

 

On a encore du chemin à faire avant d’y arriver. En plus, les startups, ONG et les gouvernements mondiaux n’y arriveront que si la population y met du sien. Les défis sont nombreux, mais ensemble, nous atteindrons le but de la ville du futur, pour un meilleur avenir pour tous.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *