Chargement

Rerchercher

Existence d’une vie extraterrestre : sommes-nous seuls dans l’univers ?

Planète

Existence d’une vie extraterrestre : sommes-nous seuls dans l’univers ?

La vie extraterrestre existe-t-elle ? Sommes-nous seuls dans l’immensité de cet univers ? La Terre abriterait-elle les seuls êtres vivants pouvant exister ? Voilà tant de questions que de nombreuses personnes se posent et qu’il est encore aujourd’hui difficile d’apporter des réponses. Toutefois, l’incertitude laisse toujours planer le doute sur la probable existence d’une vie extraterrestre et les découvertes de ces dernières années tendent à confirmer cette hypothèse.

 

La vie extraterrestre : une hypothèse loin d’être erronée

Il parait difficile de croire que la Terre soit la seule planète de l’univers à abriter de la vie. Bien sûr, la vie extraterrestre ne serait sans doute pas aussi extravagante comme dans les films de science-fiction, mais bien qu’à l’état cellulaire, ce serait une découverte formidable pour l’Homme.

La Terre fait partie des centaines de milliers de milliards de planètes présentes dans tout l’univers. Sa formation résulte d’une multitude de coïncidences qui ont donné un milieu propice au développement de la vie, mais il serait absurde de penser que la Terre est réellement unique en son genre.

En effet, il suffit qu’une autre planète possède de l’eau sur sa surface (ou dans son sous-sol), de l’oxygène, de l’azote et quelques éléments en plus dans son atmosphère pour que la moindre forme de vie s’y développe.

Si l’univers se résumait au système solaire, il serait pensable que la Terre soit la seule planète où la vie peut se développer. Mais l’immensité de l’univers ne permet pas de se borner à cette hypothèse.

Le seul véritable obstacle à la découverte de nouvelles vies autres que sur Terre réside dans les moyens dont disposent actuellement les Hommes qui ne couvrent pas l’immensité de la galaxie et de l’univers.

 

Bientôt une découverte sur Mars

La planète Mars a longtemps été citée comme une probable source de vie extraterrestre et les scénaristes hollywoodiens n’ont pas tardé à créer des films autour de cette thématique.

La raison est-elle uniquement parce que Mars est la voisine de la Terre ou des explications plus concrètes expliquent cette hypothèse ?

La planète Mars, dont la composition de la croûte rocheuse serait particulièrement riche en quartz et en feldspath, s’apparenterait à celle de la Terre, étant donné que les deux sont très riches en silicium et en aluminium.

Si la planète arbore une coloration rouge vue de loin, c’est par la forte teneur en oxyde de fer présente sur sa surface. Cela lui vaut d’ailleurs l’appellation de « planète rouge ».

Ce qui a attisé la curiosité des scientifiques chez cette planète, c’est la découverte récente d’un océan qui a été asséché sur sa surface. Pourtant, là où il y a de l’eau, la vie y est probablement présente. Ils sont quasiment certains de la présence d’un océan souterrain sous la surface de la croûte martienne.

Dans cette optique, la NASA et L’ESA prévoient de lancer pour 2020 et 2021 des missions sur Mars en vue de forer profondément sa croûte et d’en extraire des échantillons contenant une forme de vie.

La vie sur la surface de la planète est improbable, selon les scientifiques, à cause d’une atmosphère constamment exposée aux radiations et une température avoisinant les -65 °C. Les microorganismes s’enfouissent donc sous le sol pour pouvoir se développer grâce à la présence de l’eau.

 

Les scientifiques à la recherche de planètes pouvant contenir de la vie

Comme cité plus haut, l’immensité de l’univers et les moyens mis à disposition limitent encore grandement les chances de découvrir une planète renfermant de la vie.

Toutefois, les scientifiques mettent tous leurs efforts à contribution afin de déceler le moindre indice qui pourrait accélérer la trouvaille. Quelques exoplanètes, des planètes n’appartenant pas au système solaire,  découvertes récemment renforcent l’hypothèse d’une probable vie sur un autre bloc rocheux que la Terre.

Par exemple, Gliese 667 Cc, une exoplanète considérée pour de nombreuses raisons comme la jumelle de la Terre, a été découverte en 2012. Elle possède 3 soleils et un climat tempéré. Il est fort probable que la vie s’y développe.

Un autre exemple, Kepler 22 b est une exoplanète rocheuse qui, selon les estimations, serait recouverte en intégralité d’océan. Sa taille fait 2 fois celle de la Terre et a été découverte en 2011.

Un dernier exemple, Gliese 581 d est une autre planète découverte en 2007 dont l’atmosphère contient une forte teneur en dioxyde de carbone. La pression y est largement supérieure à celle de la Terre, mais les températures sont plus qu’acceptables. Elle serait une planète « habitable » selon les estimations des scientifiques.

Jusqu’à ce que l’on découvre comment un astronaute ou une sonde peut parvenir sur ces planètes, toutes les informations ne sont que des estimations basées sur des images et des calculs approximatifs.

 

Quelle serait la portée d’une telle nouvelle pour l’humanité ?

Il est vrai que cet évènement risque de bouleverser le cours du monde ainsi que nombreux principes. L’Homme a longtemps considéré que la Terre était la seule planète qui renferme de la vie. Ainsi, l’annonce d’une nouvelle aussi révolutionnaire pourrait choquer plus d’un.

L’évènement serait comparable à l’époque où Galilée annonça que la Terre était ronde, ou lorsque Nicolas Copernic a affirmé que c’est la Terre qui tourne autour du soleil et non l’inverse.

Définitivement, les humains ne sont pas prêts à entendre ce genre de nouvelle. De nombreux extrémistes risquent de voir en cela un risque de menace extraterrestre imminent ou une remise en question des théories religieuses.

Au final, jusqu’à ce que des preuves concrètes de l’existence d’une vie extraterrestre soient démontrées, les passionnés d’astronomie et de sciences devront garder leur mal en patience et espérer l’arrivée de ce jour, tandis que les plus sceptiques n’auront qu’à garder leur calme et à continuer une vie sereine.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *