Chargement

Rerchercher

Comment fonctionne l’impression sur textile ?

Technologie

Comment fonctionne l’impression sur textile ?

Une femme avec un t-shirt imprimé

Que vous souhaitiez vous offrir un tee-shirt personnalisé ou ouvrir votre propre boutique, la qualité d’impression reste un critère primordial. Comprendre les spécificités des différentes options vous aidera à choisir la meilleure solution. Les techniques les plus populaires étant la sérigraphie et l’impression numérique textile ou DTG (Direct To Grament), découvrez dans cet article comment fonctionne chacune de ces solutions, ainsi que leurs points forts et inconvénients.

L’impression numérique directe (DTG)

Assez récente, l’impression numérique directe ou DTG utilise une imprimante qui va appliquer directement de l’encre sur le tissu dans le motif souhaité grâce à la technologie à jet d’encre. Un apprêt ou primer composé généralement d’acide acétique est d’abord déposé par la machine sur le tissu pour que l’encre puise adhérer à la surface voulue. La surface du tissu sera alors prête à recevoir les encres spéciales à base d’eau qui seront absorbées par les fibres du tissu. La dernière étape consiste à sécher le tissu à l’air chaud durant laquelle la couleur s’unit aux fibres du tissu.

Cette technologie permettant de passer directement l’image de l’ordinateur à l’impression utilisée par maxilia vous donne la possibilité de modifier virtuellement le graphisme à chaque impression. Aussi précise que n’importe quelle imprimante, l’imprimante DTG vous permet d’imprimer des motifs complexes en reproduisant les moindres détails. N’ayant pas de limite en termes de couleur, elle est ainsi parfaite pour imprimer des motifs multicolores avec des dégradés de couleurs ou même des photos.

La sérigraphie traditionnelle

Faisant partie des techniques les plus anciennes, la sérigraphie est un procédé consistant à appliquer de l’encre sur du tissu. Cela nécessite l’utilisation de pochoirs et d’écrans de sérigraphies. Ces derniers sont des toiles perméables laissant passer l’encre sur la surface du tissu qui recevra l’impression. Tirée par une lame de remplissage, l’encre est d’abord poussée sur la maille. Une fois que la lame est tirée, l’encre est poussée à travers la maille sur le tissu.

Bien que la qualité d’impression soit au rendez-vous, la préparation des écrans peut prendre du temps, notamment si vous souhaitez utiliser différentes couleurs. En effet, avec la sérigraphie, on ne peut appliquer qu’une couleur à la fois. Chaque couleur nécessite un autre écran, et donc plus de temps et aussi d’argent. En effet, si vous comptez proposer une variété de designs colorés, la sérigraphie nécessite un investissement initial qui ne sera rentabilisé qu’en cas de tirages élevés. Cette technique d’impression est toutefois intéressante pour les designs simples avec une seule couleur unie.

Qu’en est-il des autres techniques d’impression ?

Outre la sérigraphie et l’impression numérique directe, il existe d’autres techniques d’impression sur textile qui sont également de grande qualité : la flexographie, le flocage et la sublimation.

La flexographie

La flexographie ou l’impression flex se fait au moyen d’une fine feuille d’impression depuis lequel le motif sera découpé. Sous l’effet d’une forte pression, cette feuille d’impression sera fondue à haute température. Cette technique permettant d’imprimer au maximum 3 couleurs différentes par motif est recommandée pour les motifs sans dégradé de couleurs et les textes. Vous obtiendrez une impression lisse et légèrement brillante.

Le flocage

Utilisant également un film fin, le procédé du flocage est le même que celui de la flexographie. Vous ne pouvez pas non plus utiliser plus de 3 couleurs par motif, et cette technique ne permet pas de réaliser des dégradés de couleurs. Sa seule différence avec l’impression flex réside dans le résultat final. En effet, cette impression offre une surface floquée et légèrement en relief. Néanmoins, il est à savoir que le film est épais et peu élastique. Ainsi, si le motif est assez gros, il est préférable que le tissu soit épais.

L’impression par sublimation

L’impression par sublimation est une technique assez similaire à l’impression numérique directe. En effet, elle utilise également une imprimante qui permet de vaporiser les motifs dans le textile grâce à l’utilisation d’encres spéciales. La grande différence est que le motif est d’abord imprimé sur un papier spécial enduit avant d’être pressé à haute température sur le tissu à imprimer. La sublimation est également en mesure d’imprimer toutes les couleurs et de réaliser des dégradés de couleurs. Le seul inconvénient de ce type d’impression reste le fait qu’il n’est possible qu’avec du tissu contenant du polyester et idéalement blanc.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *