Chargement

Rerchercher

La veuve noire, l’une des araignées les plus venimeuses

Planète

La veuve noire, l’une des araignées les plus venimeuses

La veuve noire, une araignée venimeuse.

La veuve noire fait partie des espèces d’araignées les plus venimeuses pour l’Homme. Avec sa taille relativement petite et sa couleur sombre, elle est difficilement perceptible, ce qui fait d’elle un prédateur par excellence. Découvrez tout ce dont vous devez savoir à propos de cette araignée hors du commun.

 

Comment reconnaitre la veuve noire ?

Avant de se focaliser sur la venimosité et tout autre aspect de la veuve, il est important d’apprendre à la reconnaitre.

Le spécimen femelle adulte est reconnaissable par la couleur intégralement noire et brillante. Son abdomen inférieur est orné d’une forme semblable à un sablier de couleur variant du rouge à l’orange, parfois jaune ou blanc.

La veuve noire femelle peut atteindre les 38 mm de long, avec un corps mesurant entre 12 et 16 mm. Les mâles sont beaucoup plus petits que les femelles, avec des pattes plus longues par rapport à leur corps et ne présentent pas de trace de sablier sur l’abdomen.

Généralement, les petits prédateurs d’insectes et d’araignées évitent de mettre la veuve noire dans leur menu. En effet, leur poison est d’une telle puissance qu’ils tombent quasiment malades (mais ne meurent généralement pas) après avoir ingéré un de ces arachnides. La présence de la couleur vive sur leur abdomen suffit à signaler les prédateurs de leur venimosité.

Les veuves noires sont de redoutables prédateurs qui se nourrissent généralement d’insectes. Toutefois, les cloportes, les mille-pattes et les autres espèces d’araignées entrent également dans leur alimentation.

Elle attend patiemment qu’une proie vienne s’enchevêtrer dans sa toile, puis bondit sur elle pour l’enrouler solidement avant de la mordre et l’injecter du venin. Le poison commence à faire son effet et liquéfie progressivement de l’intérieur les organes de la proie. La veuve noire n’a plus qu’à extraire la nourriture et laisser la carcasse vide.

 

Son venin est-il dangereux ?

La veuve noire est réputée pour avoir un venin extrêmement dangereux. Pour seule comparaison, il est jugé 15 fois plus puissant que celui des serpents à sonnette, et encore plus dangereux que celui des cobras ou des serpents coralliens.

Toutefois, ces araignées ne piquent pas, mais elles mordent, contrairement à la majorité de leurs congénères. Elles manquent de puissance pour pénétrer en profondeur la chair, étant donné que leurs chélicères ne sont assez grandes.

Une femelle mature peut mordre sur 1 mm de profondeur sous la peau. Cela est suffisant pour propulser le venin dans l’organisme, mais insuffisant pour provoquer des conséquences dangereuses pour la vie de l’individu.

Le mâle, qui est beaucoup plus petit, possède un venin moins puissant, et pénètre beaucoup moins profondément la peau. De plus, le venin qu’il propulse est de plus faible quantité comparé à la femelle.

Néanmoins, la morsure causée par une veuve noire provoque des symptômes graves de latrodécisme, un syndrome généralement causé par un venin neurotoxique.

Les symptômes visibles sont des douleurs musculaires et thoraciques, des crampes et de la nausée. D’autres signes peuvent également apparaitre tels que l’anxiété, l’agitation, les difficultés à respirer et à parler, une forte transpiration…. Les mains et les pieds ainsi que les paupières peuvent se mettre à enfler.

Les symptômes s’estompent peu à peu au bout de quelques jours et il est généralement rare qu’une personne adulte succombe de la morsure d’une veuve noire.

 

Où peut-on généralement trouver cette espèce ?

Les veuves noires se rencontrent généralement dans des endroits proches du sol, sombres et peu perturbés. Leurs nids se trouvent près des trous créés par des petits animaux. Elles peuvent aussi être identifiées dans les arbustes bas pour se reproduire.

Dans les habitations, elles préfèrent se cacher dans les endroits sombres, loin de la vue des Hommes, notamment derrière ou sous les meubles. Elles ont également tendance à fréquenter les sous-sols rarement fréquentés et les greniers.

Les toiles tissées par les veuves noires sont reconnaissables par leur forme à maille lâche  et irrégulière placées sur des plantes ou des tas de bois ou de pierres. Contrairement à la majorité des araignées, leur toile n’arbore pas un aspect symétrique en forme d’orbes ou d’entonnoir.

 

D’où vient son appellation de « veuve noire » ?

L’appellation « veuve noire » vient du fait que les femelles ont tendance à tuer les mâles avec lesquels elles s’accouplent juste après l’acte. Ce cannibalisme sexuel est présent chez de nombreux animaux et insectes, mais la femelle de cette espèce étant beaucoup plus grande en taille et en poids ne laisse quasiment aucune chance au mâle de survivre.

Le nom « veuve noire » désigne généralement trois espèces situées dans le nord de l’Amérique, à savoir la veuve noire du sud, la Latrodectus Mactans, la veuve noire du nord, la Latrodectus Variolus et la veuve noire occidentale, la Latrodectus Hesperus.

La grande famille de la Latrodectus regroupe en tout 31 espèces connues, dont la plupart arborent le nom « veuve », mais se différencient par leur couleur. À titre d’illustration, l’araignée veuve rouge, veuve brune ou veuve grise sont présentes en Australie.

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *