Chargement

Rerchercher

Santé

Tout savoir sur le CBD

Ces dernières années, le cannabidiol ou CBD, l’un des cannabinoïdes que l’on retrouve dans le cannabis, a énormément gagné en popularité. On retrouve ainsi sur le marché, de nombreux produits à base de CBD tels que les huiles, les fleurs ou encore les cosmétiques. Le CBD se consomme en effet d’une multitude de manières. Cependant, même si le cannabidiol est actuellement très consommé, sa vente et sa consommation sont encadrées par la loi. Quelle est la réglementation du CBD en France ? Qu’est-ce que le cannabidiol ? Que savoir au sujet de ce cannabinoïde ?

CBD en France : quelle est la réglementation en vigueur ?

Le cannabidiol est tout à fait autorisé en France. Il peut donc être vendu et consommé librement. Toutefois, il est soumis à de nombreuses réglementations.

L’origine du CBD

La première réglementation sur la vente et la consommation du CBD est liée à son origine ou sa provenance. En effet, le CBD est autorisé à la condition qu’il provienne d’une des variétés de Cannabis Sativa L autorisée par le ministère de la Santé. Ainsi, tout CBD ne provenant pas de l’une de ces plantes est considéré comme illégal.

La teneur en THC

Le THC est une substance psychotrope contenue dans le cannabis et qui est susceptible de se retrouver également dans certains produits contenant du CBD. Le CBD et tous les produits dérivés ne sont autorisés qu’à condition que le taux de THC qu’ils contiennent soit inférieur à 0,3 %. Ces produits doivent également être certifiés par un laboratoire européen afin de garantir le taux de THC.

CBD règlementation en France

Le cas particulier des fleurs et des feuilles de CBD

Le 31 décembre 2021, un arrêté gouvernemental interdisait la vente et la consommation des fleurs et des feuilles de CBD. La raison de cette interdiction était le fait que les fleurs et les feuilles de CBD pourraient contenir un taux de THC supérieur à 0,3 %. Cependant, le 24 janvier 2022, une nouvelle décision a suspendu l’arrêté du 31 décembre 2021 les concernant.

Les fleurs et les feuilles de CBD peuvent désormais être vendues et consommées à condition que leur taux en THC soit inférieur à 0,3 %. Toutefois, bien qu’elles soient autorisées, les fleurs et les feuilles ne peuvent être fumées.

Autres réglementations

Il existe également d’autres réglementations au sujet du CBD. Tout d’abord, il est interdit d’initier des campagnes de publicité en faveur des produits contenant cette substance. Celles-ci peuvent entretenir une certaine confusion avec le cannabis et encourageraient la prise de stupéfiants.

Ensuite, les fabricants et les vendeurs de CBD ne doivent en aucun cas revendiquer les vertus thérapeutiques de ce cannabinoïde. Enfin, l’utilisation industrielle et commerciale du chanvre dans des domaines tels que ceux du textile, de la papeterie, de l’automobile, du bâtiment, de l’oisellerie, des cosmétiques ou encore de la pêche est parfaitement autorisée.

Qu’est-ce que le CBD concrètement ?

Le CBD est un sigle utilisé pour désigner le cannabidiol qui est une molécule naturelle que l’on retrouve dans le chanvre. Identifié pour la première fois en 1940 par le chercheur américain Roger Adams et ses collaborateurs, le CBD est le deuxième cannabinoïde le plus connu après le THC.

Cannabidiol et cannabis : y a-t-il une différence ?

De nombreuses personnes font généralement la confusion entre cannabidiol et cannabis. Or, le cannabis n’est pas le cannabidiol. Il s’agit de deux termes assez différents. Le cannabidiol désigne un cannabinoïde que l’on retrouve dans le chanvre.

Par contre, le cannabis est un terme qui, à l’origine, désignait la plante même du chanvre. Aujourd’hui, le terme cannabis fait beaucoup plus référence à une drogue illicite également connue sous le nom de haschisch ou de marijuana. Le principal principe actif de cette drogue est le THC.

Quelle différence entre THC et CBD ?

Le CBD et le THC sont tous deux des cannabinoïdes que l’on retrouve dans le chanvre. Le THC ou delta 9-tétrahydrocannabinol est sans aucun doute le cannabinoïde le plus connu. S’il est tant célèbre, c’est en raison de ses nombreux effets psychotropes. Cela signifie qu’il a une certaine action sur le système nerveux et est susceptible d’altérer les sensations, la perception ou l’humeur de la personne qui le consomme.

Le CBD, par contre, bien qu’étant aussi un cannabinoïde, n’est pas un psychotrope. Sa vente est tout à fait légale, mais uniquement sous certaines conditions. Il est consommé à diverses fins.

Cannabidiol mode de culture

Comment est produit le cannabidiol ?

Pour obtenir le CBD, il faut avant tout le cultiver. Il faut donc planter du cannabis (l’une des variétés autorisées par la loi) et prendre soin de ses plants. Pour produire du CBD, trois différentes solutions s’offrent aux producteurs.

La méthode outdoor

La méthode outdoor est la méthode de culture du CBD la plus naturelle. Elle consiste à laisser les plants de cannabis pousser librement dans la nature. Ils peuvent ainsi bénéficier pleinement des bienfaits de l’environnement, mais ils seront exposés à des menaces telles que les insectes, les parasites, les inondations… Malgré les risques, il s’agit toutefois de la méthode de culture la plus respectueuse de l’environnement.

La culture du chanvre en serre

La culture en serre est semblable à la culture en plein air à la différence qu’ici les plants de chanvre sont protégés par la serre. Ils bénéficient du microclimat créé à l’intérieur de la serre. Cette technique permet d’éviter certains dangers tels que les insectes, les parasites…

La culture en intérieur ou indoor

Cette méthode de culture permet d’obtenir du CBD de très grande qualité. Elle se déroule en intérieur et consiste donc à cultiver les plants dans des endroits tels qu’un hangar, un laboratoire, etc. Cette méthode de culture est assez onéreuse.

Comment est obtenu le CBD ?

Une fois que vos plants auront produit du chanvre, vous pouvez maintenant en extraire le CBD. Pour obtenir le CBD, différentes méthodes d’extraction sont utilisées.

L’extraction au CO2 supercritique

Il s’agit de la meilleure méthode d’extraction du CBD. L’extraction au dioxyde de carbone également connue sous le nom de « supercritique » permet de récupérer tout le CBD contenu dans la plante de cannabis. Durant l’extraction au CO2, la plante de cannabis est placée dans un extracteur et est exposée au CO2 sous haute pression afin de séparer les différents composants.

Par la suite, les molécules de CBD et les autres substances actives de la plante sont extraites sans la moindre dégradation. La pression est ensuite réduite afin de permettre aux différentes substances de se séparer et d’être récoltées dans un séparateur.

L’extraction au solvant liquide

Il est également possible d’extraire le CBD grâce à l’extraction par solvant liquide. Dans ce cas, la plante entière ne peut être utilisée. Seules les fleurs sont utilisées en raison de leur forte concentration en CBD. Pour ce faire, les fleurs sont tout d’abord décarboxylées puis introduites dans un solvant (très souvent l’éthanol). Les molécules du CBD contenues dans la fleur se dissolvent ensuite. Pour finir, le solvant est évaporé afin de récupérer les isolats de CBD.

L’extraction par l’huile végétale

C’est la troisième méthode d’extraction de CBD. Cette méthode consiste à employer une huile végétale en particulier une huile alimentaire afin d’extraire le cannabinoïde. Pour ce faire, les fleurs sont dans un premier temps décarboxylées puis plongées dans une huile alimentaire. Au cours de cette étape, le CBD est dissout dans l’huile. Le mélange obtenu est par la suite filtré afin d’obtenir le ghee ou huile de CBD.

Quels sont les différents produits de CBD disponibles sur le marché ?

Le CBD est disponible sur le marché sous différentes formes. Vous trouverez par exemple sur le marché des fleurs, des huiles, du wax, du trim…

Les produits de CBD les plus vendus

Certains produits de CBD sont beaucoup plus vendus que d’autres. C’est notamment le cas des huiles, des cristaux, des tisanes et infusions.

L’huile de CBD

L’huile de CBD est obtenue après extraction du CBD contenu dans la fleur ou les graines de cannabis. Cette huile est différente de l’huile de chanvre ou de cannabis notamment en raison de la manière dont elle est fabriquée et des parties de la plante utilisées pour la fabriquer. L’huile est l’un des produits de CBD les plus vendus et est principalement consommée par voie sublinguale.

Les cristaux de CBD

Les cristaux de CBD sont connus comme étant la forme la plus pure de CBD qui existe. Pour obtenir les cristaux de CBD, il faut passer par différentes étapes que sont l’extraction au CO2, la purification et l’hivérisation. Les cristaux de CBD peuvent être consommés par voie sublinguale, dilués dans une huile végétale, utilisés à l’aide d’un vaporisateur ou employés en cuisine.

tisane au CBD

Les tisanes et infusions de CBD

Les tisanes et infusions de CBD sont faites à base d’un mélange de fleurs ou de feuilles de CBD avec d’autres plantes médicinales. Il peut s’agir de la sauge, de la verveine, de l’aubépine…

Les produits finis au CBD

De nombreux autres produits finis à base de CBD sont aussi très vendus. C’est par exemple le cas des cosmétiques au CBD ou des produits alimentaires (bonbons, pastilles…).

Les produits de CBD originaux

Dans cette catégorie nous retrouvons les fleurs de CBD, le wax, la trim, ou encore le pollen.

Les fleurs de CBD

Les fleurs de CBD sont récoltées sur les plants de chanvre. Elles sont différentes des fleurs de cannabis récréatif et répondent aux réglementations en vigueur qui exigent une concentration de THC en dessous de 0,3 %.

Le wax de CBD

Le wax de CBD ou cire de CBD est connu pour être l’une des formes les plus concentrées du CBD. Ses dosages vont très souvent de 10 % à plus de 80 %. Le wax commercialisé en France est tout à fait légal puisqu’il respecte les règles en vigueur.

La trim de CBD

La trim de CBD est l’ensemble des résidus de fleurs de CBD obtenus après que ces dernières aient été taillées. Elle est constituée d’un mélange de pollen, de feuilles, de petits bourgeons et de branches.