Chargement

Rerchercher

maison

Comment faire réaliser le diagnostic de performance énergétique ?

diagnostic de performance énergétique

Depuis 2007, pour un bien immobilier à louer ou à vendre, la réalisation du DPE ou diagnostic de performance énergétique est une obligation. Celui-ci permet non seulement de connaître l’impact énergétique d’une maison, mais aussi de diminuer sa consommation d’énergie. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quel est son objectif ? À quel moment faut-il l’entreprendre ? Comment l’effectuer ? Et surtout par qui ? Voici quelques éléments de réponses.

Qu’est-ce que le DPE, et quelle est son utilité ?

Si un logement est mis en vente, celui-ci doit faire l’objet d’un diagnostic de performance énergétique. Vous pourrez trouver davantage d’informations sur le sujet sur fournisseurenergie.fr. Le DPE permet en fait de définir l’empreinte énergétique d’un appartement ou d’une maison. Il incombe toujours au vendeur de prendre cette opération en charge.

En principe, le DPE n’engendre aucune obligation de travaux. Par contre, il peut contribuer à amoindrir l’impact énergétique d’une habitation. Ce qui permet alors de générer des économies sur la facture d’électricité. Si vous comptez vendre votre bien, il vous sera donc nécessaire de procéder à un DPE.

Dans le cadre d’un DPE, un expert vient visiter votre logement afin d’estimer la quantité d’énergie, ainsi que de gaz à effet de serre dépensée ou libérée par une maison. Il constitue un élément fondamental de la politique énergétique de l’hexagone.

Depuis quelques années, tout bâtiment à construire est régi par des normes drastiques. À ce jour, une construction doit être conforme au « Plan Climat » qui a pour but de réduire les propagations de CO2 de quatre fois leur quantité jusqu’en 2050. L’amélioration de la qualité des anciennes habitations figure parmi les principaux objectifs afin de minimiser les dépenses d’énergie. C’est dans cette optique que le DPE se révèle important.

Le DPE est obligatoire, que vous vendiez votre logement ou la mettiez en location. Il aidera à déterminer si d’éventuels travaux d’économie d’énergie sont utiles, mais également à apporter une plus-value à une résidence présentant un impact environnemental moindre sur le marché immobilier.

À qui faire appel pour l’accomplissement d’un DPE ?

Le DPE doit être accompli par un spécialiste. Bien que ce document ne détienne qu’une valeur informative sur les dépenses énergétiques d’une habitation, pour être valide, celui-ci doit être fait par un diagnostiqueur bénéficiant d’une certification. Si vous recherchez un tel professionnel, différentes options sont possibles.

Un annuaire des diagnostiqueurs certifiés est disponible en ligne. Celui-ci a été élaboré par le Ministère du Développement durable et de l’Énergie. De même, certains organismes professionnels spécialisés, à l’instar de la Chambre des ingénieurs-conseils de France ou de la Fédération Interprofessionnelle du Diagnostic Immobilier peuvent vous aider à trouver un diagnostiqueur certifié au sein de votre région.

accomplissement d’un DPE

Pour entrer en contact avec ce type de professionnel, vous pouvez également solliciter une agence immobilière. Tout en vous aidant à contacter des clients potentiels pour la location ou la vente de votre bien immobilier, une agence peut vous assister dans votre recherche d’un diagnostiquer. Avant de démarrer le DPA, le diagnostiqueur vous fournira un document qui atteste de sa certification par les institutions compétentes.

Le déroulement du diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique est réalisé sur le site de l’habitation. Depuis déjà près de huit années, cette opération est « fiabilisée ». Autrement dit, elle respecte certaines normes réglementaires. De plus, elle est soumise à un cahier des charges rigoureux.

Lorsque le diagnostiqueur se rend au domicile d’un propriétaire, celui-ci est tenu de lui transmettre tous les relevés de dépense énergétique de sa demeure. Au cours de la visite du diagnostiqueur, ce dernier examinera tous les points ayant un rapport avec l’empreinte énergétique du logement.

Durant le diagnostic qu’il effectue, l’opérateur recueillera diverses informations, telles que :

  • Les spécificités de l’isolation du logement : les plafonds, les portes, les ponts thermiques, les murs, le sol, les combles ;
  • Le matériel utilisé pour produire l’eau chaude sanitaire et la chaleur, pour l’éclairage, ainsi que les équipements employés pour la climatisation et la ventilation ;
  • La description globale de l’habitation : région, département, exposition, date de construction, sorte de bâtisse, hauteur sous plafond.

Grâce à tous ces renseignements, le DPE permettra d’obtenir une approximation de la quantité annuelle d’énergie dépensée dans une maison. Dans tous les cas, pour avoir un résultat fiable, n’oubliez pas de recourir à un diagnostiqueur certifié. Cela est un gage de sécurité.