Chargement

Rerchercher

A quoi servent les antivirus ? Pourquoi en acheter ?

Technologie

A quoi servent les antivirus ? Pourquoi en acheter ?

Internet est un réel progrès apporté par la révolution numérique. Tout un chacun y trouve matière à divertissement et à information. Toutefois, le revers de la médaille est que les esprits mal intentionnés y ont également accès et s’expriment dans la façon où ils excellent : les codes malicieux communément appelés virus.

A souligner qu’à ses débuts, le virus informatique était un petit programme autoréplicatif surtout édité pour les besoins du divertissement et de la publicité. Plus tard, c’est devenu presque exclusivement un logiciel malveillant que les concepteurs conçoivent pour se greffer à d’autres logiciels pour perturber le fonctionnement de l’appareil infecté. Il peut alors se répandre partout par divers moyens d’échange de données numériques et par Internet.

Les meilleures offres sur les antivirus

Qu’est-ce qu’un antivirus

Un antivirus comme  Kaspersky total security est un logiciel mis au point pour identifier les logiciels malveillants afin de les neutraliser et de les éliminer. Il constitue une parade contre l’action du code malveillant qui s’infiltre par les failles de sécurité. Il protège également contre les programmes écrits pour supprimer des fichiers composant le système d’exploitation de l’ordinateur infecté dans le but d’en perturber le fonctionnement.

Il faut vraiment faire attention aux virusLe logiciel antivirus a pour rôle d’analyser le système de l’ordinateur dans le but de détecter les problèmes qu’il doit résoudre. Le problème réside alors dans les limites de l’antivirus. Peut-il identifier  tous les types de problèmes et menaces qui se présentent ? Comment peut-il gérer ces menaces ? Face à cela, le problème est donc de savoir quel antivirus choisir.

Il vérifie les fichiers et les courriers électroniques, les secteurs de démarrage et la mémoire vive de l’ordinateur, ainsi que les données transportées par les différents réseaux et les médias amovibles comme les clés USB, par exemple.

Pour ce faire, l’antivirus balaie le contenu du disque dur ou du média amovible. Il agit en amont de la machine en ce sens qu’il contrôle les échanges de fichiers avec l’extérieur, notamment les courriels et les fichiers copiés à partir des médias amovibles. L’antivirus combine différentes méthodes pour prévenir les attaques de l’extérieur, à commencer par le blocage à l’accès aux sites malveillants connus.

A ce jour, aucun antivirus n’est capable de stopper toutes les menaces qui existent, toutefois, les bons antivirus en arrêtent la majeure partie.

Les virus informatiques et leur prolifération

La nature ainsi que les effets des codes malveillants sont divers. La conception populaire associe dans l’appellation virus informatique tous les logiciels malveillants même si leurs actions diffèrent ainsi que les résultats.

Le spyware s’incruste sur l’ordinateur et récupère les informations pour le compte du concepteur qui peut alors, par le moyen d’un adware,  faire apparaître sa publicité sur l’écran de l’ordinateur infecté. Plus grave est le keylogger qui permet à son concepteur d’enregistrer les diverses frappes que l’utilisateur fait sur son clavier pour en détecter les mots de passe accédant aux cartes bancaires et autres documents sensibles.

Le cheval de Troie est une arme redoutable aux mains des hackers parce qu’il a une fonction cachée qui leur permet d’accéder au contenu de l’ordinateur et parfois même d’en prendre le contrôle pour l’utiliser à des fins malveillantes.

Tout aussi dangereux est le rootkit qui permet aux pirates de s’introduire au cœur de la machine. Le ransomware, quant à lui, permet aux pirates de chiffrer les données contenues sur l’ordinateur et qu’ils ne décodent que moyennant une rançon.

Installer un antivirus, une nécessité

Il va sans dire alors que pour se protéger des attaques précédemment mentionnées il est nécessaire de se doter d’un antivirus. C’est à cette condition qu’on peut surfer sans crainte sur Internet. Il faut pourtant prendre conscience que chaque système d’exploitation a son type de virus auquel il est plus sensible que d’autres. Aussi faut-il bien connaître le système d’exploitation qu’on a.

Il ne suffit pas d’installer un logiciel antivirus sur son ordinateur, il importe aussi de le garder à jour. Etant donné que chaque virus a sa propre signature que l’antivirus identifie, il y a lieu de conserver cette base de données actualisée car les virus, les logiciels espions et les versions de malwares augmentent en nombre chaque jour.

La plupart des logiciels fonctionnant grâce à une base de données de signature, l’antivirus reconnaît les attaques grâce à différentes méthodes dont :

  • La comparaison de la signature virale aux codes à vérifier;
  • la méthode heuristique qui traque un code malveillant en scrutant son comportement;
  • l’analyse de forme fonctionnant selon la méthode de filtrage, particulièrement efficace pour les serveurs de messagerie électronique.

De nos jours, l’antivirus utilise la technique de la liste blanche pour lutter contre les cyber-attaques. Ainsi au lieu de faire une recherche pour savoir si un logiciel est classé malveillant, l’antivirus empêche l’exécution de tout logiciel qui n’est pas reconnu comme fiable par l’administrateur système. Avec cette méthode, il n’est plus besoin de faire une mise à jour logicielle.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *