Chargement

Rerchercher

Pose de parquet sur la chape : technologie de pose de parquet sans contreplaqué

Technologie

Pose de parquet sur la chape : technologie de pose de parquet sans contreplaqué

Le parquet en bois peut être posé dans les maisons traditionnelles comme dans celles modernes. Différentes techniques de pose sont possibles : collée sur la chape, clouée ou flottante. On va s’intéresser à la première option, celle  colée sur la chape.

La chape : qu’est-ce que c’est ?

L’intérêt de la technique sur chape c’est que cette dernière garantie la planéité de la surface servant du support. Elle peut être soit traditionnelle soit anhydrite ; l’une ou l’autre doit faire l’objet d’une vérification avant la pose du parquet.

La chape traditionnelle est en mortier-ciment. Elle est conseillée pour les petites superficies. Pour être certain qu’il n’y a plus de problème d’humidité, il est préférable de laisser passer 15 jours de séchage par centimètre d’épaisseur. Le taux maximum d’humidité toléré est de 3 %.

La chape liquide anhydrite est dédiée aux grandes superficies et pour la pose de parquet chauffant. Elle est intéressante car elle fait bénéficier de divers avantages bien qu’il s’agisse d’une application complexe. Son temps de séchage est aussi lent.

Le chanfrein : un détail à ne pas négliger

Lorsque vous choisissez votre parquet, vous observez de nombreux critères. Vous remarquez alors que les bords peuvent être plats ou chanfreinés. Si le premier est populaire, le second est privilégié. Si les deux bords sont chanfreinés, on parle de G02 ; dans le cas où les 4 côtés le sont, il s’agit de G04.

L’intérêt d’un chanfrein ? Il n’y en a pas qu’un !

Le prix

Le prix du chanfrein est moins cher comparé à celui de la lame à bords plats. Cette dernière nécessite un coût de production élevé car il faut beaucoup de précision pour obtenir son aspect final.

La simplicité de la pose

Il n’est pas nécessaire de relever le support (ou la chape) en optant pour des lames chanfreinées. Dans le cas d’une imperfection, on ne s’en aperçoit même pas.

La protection

En choisissant un revêtement de sol chanfreiné, les saletés s’accumulent dans le chanfrein jusqu’au prochain nettoyage. La surface est ainsi protégée des bosses, copeaux, rayures…

Le côté esthétique

Le parquet chanfrein offre un beau côté esthétique ainsi qu’une impression de longueur des lames.

La pose collée sans contreplaqué

La pose collée est parfaitement adaptée aux planchers chauffants. C’est aussi une technique économique. Les lames sont collées sur les panneaux de contreplaqué. Mais, ce type de matériau peut aussi être remplacé par une dalle de béton ou sur une chape fine de ciment.

La pose collée est intéressante parce qu’elle n’est pas bruyante. Elle doit être faite par un professionnel qui maîtrise toutes les techniques sur l’installation du revêtement de sol.

Il ne faut pas négliger le temps de séchage nécessaire avant la pose collée. On sait que l’humidité peut causer différents problèmes au revêtement de sol, quel que soit le type de parquet choisi. Puis, elle diminue considérablement la durée de vie du bois et de toutes sortes de matières, d’ailleurs

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *