Chargement

Rerchercher

Les points clés sur l’isolation des combles perdus

maison

Les points clés sur l’isolation des combles perdus

L’isolation est une étape importante dans la construction ou la rénovation d’une maison afin que les performances énergétiques soient aux niveaux stipulés par les normes en vigueur. Le toit constitue une poche importante qui fait perdre environ 1/3 de la chaleur du chauffage. Se passer d’une isolation des combles serait un véritable gâchis sans oublier le fait que s’il y a déperdition de chaleur, il y a aussi des ponts thermiques.

En matière d’isolation des combles perdus, il y a plusieurs points à comprendre avant d’entamer ce type de travaux. Si vous ne savez pas encore pourquoi ni comment vous devez procéder, voici quelques explications qui pourraient vous aider.

Les raisons pour lesquelles il faut isoler les combles perdus

Si vous ne savez pas pour quelles raisons vous devez faire une isolation des combles perdus, sachez que vous devez avant tout considérer que c’est une nécessité, même si vous n’envisagez pas d’y faire quelques aménagements. Il faut comprendre à travers cette procédure que votre confort est en jeu.

Tout d’abord, d’un point de vue physique, le déplacement de l’air se fait en fonction de sa densité. Il se trouve que l’air chaud est moins dense que l’air froid. Dans une maison, il se passe donc un phénomène de déplacement qui entraîne l’air chaud vers le haut et maintient l’air froid en bas.

En plein hiver, lorsque le chauffage est à fond, de l’air chaud monte vers le toit. Si ce dernier est mal isolé ou complètement dépourvu d’une isolation, il va se produire une déperdition de la chaleur puisque le toit est poreux et ne conserve pas la chaleur.

Afin de maintenir la chaleur produite par le chauffage à l’intérieur, il faut mettre en place une isolation des combles perdus. Cela permet de faire une économie d’énergie de l’ordre de 30%.

Par ailleurs, l’isolation des combles perdus ne concerne pas uniquement l’isolation contre le froid. S’agissant d’une isolation de type thermique, elle protège aussi de la chaleur de l’été.

aménagement combles perdus

Les différentes méthodes pour isoler les combles perdus

En général, les professionnels font appel à deux méthodes pour isoler les combles perdus. Ce sont les seuls ayant l’autorisation et les compétences de le faire.

Pour une isolation des combles perdus, il est possible de faire une isolation par soufflage ou une isolation par rouleau. Afin que vous ayez une idée de chacune de ces procédures, vous allez en comprendre le principe ainsi que les avantages et les inconvénients.

Isolation des combles perdus par soufflage

Cette manière d’isoler les combles consiste à souffler un isolant sous forme de flocons directement dans les combles. Grâce à la souffleuse, il va se former sur le plancher de cette pièce une couche d’isolant qui permettra de bien maintenir la chaleur à l’intérieur.

Cette méthode est généralement privilégiée pour la rapidité de sa réalisation. Les flocons ont aussi la particularité de s’introduire partout et ils conviennent pour des combles non aménagés. Si vous ne montez que très rarement dans vos combles, c’est la solution à choisir.

Le souci qui peut rendre certains propriétaires réticents est son prix. Un devis sur l’isolation de vos combles perdus par soufflage peut vous coûter plus cher que la pose d’un isolant en rouleau. Le coût le plus onéreux porte souvent sur la souffleuse.

Isolation des combles perdus par la pose de rouleaux isolants

C’est la méthode moins coûteuse et la plus utilisée par les professionnels du fait que c’est souvent le premier choix des propriétaires. L’opération consiste à mettre en place une couche isolante en déroulant un isolant. Pour des combles non aménagés, l’isolant est posé à même le plancher en veillant bien à couvrir toutes les surfaces sans laisser le moindre sol apparaître.

Les avantages de l’utilisation de rouleaux isolants sont nombreux : la facilité de la pose, le prix et l’épaisseur de l’isolant. Cependant, le déroulement des rouleaux peut exiger un temps plus important que le soufflage. Il faut le plus souvent tailler l’isolant pour qu’il puisse couvrir complètement chaque centimètre du plancher.

Les isolants utilisés pour des combles

À chaque méthode d’isolation des combles perdus correspondent deux ou trois isolants parfaitement adaptés pour la technique. Les professionnels dans ce domaine vous conseilleront généralement l’un des isolants suivants :

  • La laine minérale, qui peut être de la laine de roche ou de la laine de verre, offre un bon rapport qualité-prix, mais demande une manipulation plus précise à cause des irritations qu’elle peut provoquer.
  • La fibre de bois, qui est une matière écologique, propose les mêmes capacités thermiques que la laine minérale.
  • La laine de mouton, une autre matière écologique, mais qui est plus chère, car elle demande du temps à produire.
  • La laine végétale, qui peut provenir du lin ou du chanvre. Il s’agit également d’une matière écologique et naturelle.
  • Le liège, qui offre des performances exceptionnelles, est parfait pour les combles. Son prix reste le point de réticence qui oblige les gens à se tourner vers les précédentes solutions.
  • La ouate de cellulose est sans nul doute le plus écologique puisqu’elle provient du recyclage du papier. Elle est largement moins chère que les autres isolants et peut être utilisée par soufflage.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *