Chargement

Rerchercher

Science

Différences entre patron et leader : la lutte incessante entre pouvoir et leadership

Un boss qui vous montre du doigt

La plupart des individus confondent souvent les termes « leader » et « patron ». Cependant, bien qu’ils présentent des similitudes, ces deux termes ont des significations bien distinctes que tout bon entrepreneur devrait connaître. Voici des points importants pour vous aider à mieux apprécier la nuance entre patron et leader.

Les caractéristiques d’un patron

Encore appelé dirigeant, le patron est celui qui prend toutes les grandes décisions concernant l’entreprise. Il inspire la crainte à ses collaborateurs en raison de son autorité ferme et rigide. Le patron dispose de son pouvoir pour diriger comme il l’entend. Bien qu’il se concentre sur l’objectif de son organisation, il veut obtenir des résultats dans de brefs délais.

Parfois, le patron abuse de son autorité et empiète sur le bien-être physique de ses collaborateurs. Plutôt que de remplir son rôle et de veiller à repousser les obstacles qui pourraient empêcher le travail de ses employés, il se contente de fixer des règles strictes. Les membres de la compagnie sont donc obligés de donner le meilleur de leurs capacités par peur de représailles.

Le statut de patron peut constituer un frein pour le développement des employés, car au lieu de les motiver, ce dernier leur met la pression et les surveille. Dans une organisation, le patron est vu comme un dirigeant tyrannique. Il ne favorise pas un climat de travail paisible. Néanmoins, en mêlant pouvoir et leadership, un patron peut cultiver des qualités et devenir un bon leader.

Les caractéristiques du leader

Un leader est un chef d’entreprise qui implique ses salariés dans sa prise de décisions. Il influence, inspire et pousse chacun de ses collaborateurs à se dépasser. Contrairement au patron, le leader cherche des solutions. Grâce à lui, les employés relèvent des défis importants tout en apportant une valeur ajoutée à la structure.

Pour le bon fonctionnement d’une entreprise, il faut que le patron devienne un bon leader. Il doit être au service de ses employés et encourager les meilleures recrues. Généralement, le leader ne se considère pas uniquement comme un chef. Étant acteur et chercheur de solutions, il est aimable et dispose d’un contact facile. Ses fonctions concernent entre autres :

  • sélection
  • recrutement
  • intégration
  • motivation
  • l’implication dans les tâches.

Le leadership est une qualité qui permet au leader de faire preuve de compassion. Il est conscient que le bien-être de la compagnie ne dépend pas uniquement de ses efforts personnels. Il inclut ses employés dans la prise de décisions. Il organise donc des réunions hebdomadaires ou annuelles pour faire le bilan des tâches accomplies et décider de ce qu’il faut améliorer pour le développement de la structure.

Le leader met tous les moyens à disposition de ses salariés. De plus, pour la répartition des tâches, il tient compte des aptitudes, des capacités et des limites de chacun. Il fait preuve de fermeté quand il s’agit de réprimander ou de sanctionner les mauvaises actions d’un salarié. Cependant, quand le salarié atteint les objectifs fixés de façon efficiente, il est récompensé et reçoit même des félicitations de la part des chefs à divers niveaux. Le leader entretient de bonnes relations professionnelles avec ses collaborateurs pour favoriser un climat paisible au sein de l’organisation.

Infographie offerte par Wrike – logiciel de planification de projet libre

Différences entre patron et leader : la lutte incessante entre pouvoir et leadership