Chargement

Rerchercher

Voie lactée ou galaxie du système solaire

Planète

Voie lactée ou galaxie du système solaire

Galaxie ou Voie lactée

Galaxie ou Voie lactée ? Il n’est pas évident de faire la différence. Cela fait toujours plaisir de tourner les yeux vers le ciel et d’admirer les étoiles de la galaxie. Cet ensemble forme en fait la voie lactée. Elle est composée d’une centaine de milliards d’étoiles, de planètes, de gaz et de poussières. Elle est visible uniquement pendant le soir d’été, généralement pendant une nuit sans lune. Cette vaste bande montre à quel point l’univers peut être immense. Lumière sur cet aspect de l’univers.

 

Galaxie ou Voie lactée comment faire la différence ?

La voie lactée est l’expression utilisée pour désigner un trait lumineux laiteux qui se manifeste de part et d’autre du ciel en pleine nuit.

Pour sa part, la Voie lactée (où la première lettre de Voie est en majuscule) désigne, pour sa part, la galaxie qui inclut le Système solaire. Cette dernière étant d’ailleurs désignée plus spécifiquement Galaxie (dont la première lettre est également en majuscule).

La Voie lactée est donc une expression qui peut remplacer le terme Galaxie et inversement.

 

Comment observer la Voie lactée ?

Pour observer la Voie lactée dans sa structure, l’absence de pollution lumineuse est un must. Elle se manifeste dans le ciel à 360 degrés sous forme d’une très longue traînée de couleur blanche. C’est la lumière des étoiles qui se superpose qui donne la texture blanche et la traînée. Il faut une lunette astronomique pour les observer. Les étoiles que vous voyez à l’œil nu ne font donc pas partie de la Voie lactée.

Étant sous forme de disque, une traînée d’étoiles dont le nombre peut aller jusqu’à 250 milliards – de gaz de différentes natures et de la poussière – forme la partie sombre au centre de la Galaxie.

 

La rotation de la Voie lactée

Du point de vue général, la rotation de la Voie lactée se fait dans le sens des aiguilles d’une montre. Les mouvements se font de la même manière que les éléments qui constituent la Galaxie. Les étoiles tournent autour du centre galactique soit à une période orbitale ou une période de rotation.  Cela se produit sur une durée considérable du fait que la distance entre les étoiles et le centre est énorme. D’ailleurs, la vitesse de rotation en dépend.

Par exemple, la distance avec le soleil est d’environ 30 000 années-lumière. Il lui faut une centaine d’années à cet astre pour pouvoir faire un tour complet de la Galaxie avec une vitesse de 220 km/s.

 

La découverte de la Galaxie ou Voie lactée

Voici les dates importantes sur la découverte de la Voie lactée :

  • 1610: La découverte de la Voie lactée par Galilée considérée comme un nuage intense fait d’étoiles ;
  • 1750: L’étude de la structure de la Voie lactée par Thomas Wright : nuage plat, assemblage d’étoiles avec le soleil au centre ;
  • 1920: L’étude de Edwin Hubble sur le fait que la Voie lactée est une galaxie comme tant d’autres ;
  • 1930: La prise en compte d’une galaxie de forme spirale avec un bulbe à son milieu.

 

La localisation de la Voie lactée

Il est difficile de définir totalement la partie où se trouve la Voie lactée étant donné la grandeur de l’univers. Toutefois, les astronomes ont pu constater qu’elle est située sur un amas de galaxies qui en regrouperait plus de 40. Elle aurait environ 10 000 000 d’années-lumière de diamètre.

 

La structure réelle de la Voie lactée

Ce système est sous forme de disque aplati avec les milliards d’étoiles qui tournent autour du bulbe se trouvant au centre de ce dernier. Il en existe deux types : les étoiles brillantes de type I et les géantes de couleur rouge type II. Les dimensions de ce disque sont mesurées en année-lumière dont le diamètre : 90 000 années-lumière et l’épaisseur : 2 500 années-lumière. Seuls 80 % des étoiles s’y trouvent.

Pendant la rotation du disque, des bras spiraux se forment. Il s’agit de la partie où la plupart des étoiles se positionnent. Il existe deux bras dominant sur la structure : le Perseus et le scutum-Centaurus. Étant donné de la présence de la poussière sur la Voie lactée, l’observation de sa structure doit se faire à une longue distance. Vous remarquerez la présence d’une barre vers le centre du disque.

La masse de cette voie lactée est plus élevée que celle du soleil. Un trou noir est présent vers le centre de cette dernière qui a une masse de 4 millions de fois plus intense que celle du soleil.

La forme de la Voie lactée est différente selon l’angle à partir duquel vous l’observez :

  • De haut : elle se présente comme une spirale plate;
  • Sur le côté : elle est sous forme d’un disque plat, mais plié en S.

 

Les voisines de la Voie lactée

La Voie lactée fait partie d’un système de galaxies avec la galaxie d’Andromède et d’autres encore, mais de petite taille. Il existe des sous-groupes qui sont centrés soit sur M31 soit sur la Voie lactée. Ces derniers font partie de l’amas de la Vierge qui est une large structure. Ce dernier se trouve ensuite au centre d’un amas plus large, dont le superamas de la Vierge. Il est constitué d’une dizaine de milliers d’étoiles.

Quant à la vitesse de mouvement, la Galaxie et le M31 effectuent une vitesse de rapprochement à 130 km/s. Il faudra attendre des milliards d’années avant que ces deux structures ne puissent se rencontrer. La vitesse parcourue par la Galaxie s’élève à 65 km/s.

 

En conclusion, la voie lactée est une bande blanchâtre qui illumine le ciel obscur. Cette dernière reste la plus vaste des structures pendant la nuit. Même s’il est difficile de la voir, elle envoûte l’imagination des internautes depuis toujours. Vous avez vu précédemment les conditions nécessaires pour contempler la beauté du ciel pendant une nuit noire.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *