Chargement

Rerchercher

Technologie

Qu’est-ce qu’un cloud privé et qu’apporte t-il ?

Qu'est-ce qu'un cloud privé et qu'apporte t-il ?

Cloud public, Cloud privé, Cloud hybride… Aujourd’hui, le Cloud Computing se retrouve sous différentes formes et il peut être assez complexe de s’y retrouver. D’autant plus que si ces formes ont effectivement des points communs, leur usage est loin d’être identique puisque l’une va viser les utilisateurs particuliers alors que l’autre va plutôt cibler les entreprises. Aujourd’hui, on va s’intéresser aux entreprises justement avec le Cloud privé : comment le définir et quels sont ses avantages par rapport à ses homologues ?

Définition du Cloud privé

Comme son nom l’indique, ce type de Cloud Computing est “privé”, cela signifie donc que son infrastructure est dédiée à un seul utilisateur final et plus couramment à une organisation privée. Ainsi, un Cloud privé peut être par exemple hébergé dans le data center d’une entreprise, c’est en tout cas l’utilisation la plus courante qui est faite à l’heure actuelle.

Il faut savoir aussi que c’est l’entreprise utilisant un service de Cloud privé qui va être entièrement responsable de son fonctionnement et de son paramétrage. En fait, il faut se dire que c’est comme une infrastructure physique traditionnelle, sauf que c’est géré à distance. Il est alors nécessaire de réaliser une maintenance continue avec des mises à jour ou bien une bonne gestion des applications déployées. 

C’est pourquoi d’ailleurs ce type de Cloud nécessite une certaine expertise en informatique puisqu’il faut aussi être capable de gérer la sécurité et les technologies de l’information. Sur ce point, l’usage d’un Cloud public est bien plus simple, même si en contrepartie, vous aurez beaucoup moins de contrôle sur votre environnement de travail. Intéressons-nous maintenant aux différents avantages du Cloud privé.

Les avantages du Cloud privé

Comme nous l’avons vu, le premier avantage d’opter pour un Cloud privé à la place d’un Cloud public est que vous pourrez bénéficier d’une sécurité renforcée. En effet, le trafic y est déjà bien plus limité (moins de risques d’utilisations malveillantes) et l’entreprise a un bien meilleur contrôle sur la sécurité des serveurs et des applications. Mais en dehors de la sécurité renforcée indispensable si vos données ont de la valeur, on peut citer bien d’autres avantages.

  • Des performances souvent supérieures et surtout prévisibles. En effet, comme le matériel vous sera dédié, vous pourrez prévoir de manière plus précise ce que vous pouvez déployer ou non. Avec un système mutualisé, les autres entreprises et utilisateurs partageant votre bande passante pourront potentiellement impacter votre activité.
  • Des coûts prévisibles. S’il est vrai que de manière générale, un cloud privé est plus coûteux à mettre en place (même si on trouve des offres bon marché sur OVHcloud par exemple), vous saurez exactement à l’avance combien cela va vous coûter chaque mois. C’est plus imprévisible sur un Cloud public puisqu’il y a des frais de stockage à prendre en compte par exemple.
  • Vous serez dans les normes. En effet, avec les réglementations RGPD qui varient souvent et qui peuvent concerner l’emplacement des données, vous pourrez plus facilement suivre les dernières normes. C’est surtout important si les données que vous gérez sont sensibles (cabinet juridique par exemple) et que vous n’aimeriez pas qu’on puisse identifier un de vos clients.