Chargement

Rerchercher

Les ondes scalaires, la médecine alternative révolutionnaire ?

Santé

Les ondes scalaires, la médecine alternative révolutionnaire ?

Ondes scalaires

Il y a plusieurs années encore, la notion d’ondes scalaires était très peu connue des physiciens des pays de l’Ouest. Aujourd’hui, elle attire de plus en plus de chercheurs, notamment les fervents de la médecine alternative. Mais qu’en est-il vraiment de ce type d’ondes et de ses effets sur la guérison ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions dans les quelques lignes qui suivent.

 

Qu’est-ce qu’une onde scalaire ?

Il s’agit d’une onde de forme spirale. Elle n’a pas de direction, mais lorsqu’il y a résonance, les lignes de champ se dirigent de l’émetteur (la source) vers le récepteur (la cible). Elle est uniquement produite par des antennes spécifiques, généralement sphérique comme le soleil ou la Terre.

Comme elle présente un décalage de phase (le 0 électrique est différent du  0 magnétique), elle assure efficacement le transport et la transmission des informations. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles elle intéresse grandement les médecins.

Même si les machines sont encore incapables de la détecter, Nikola Tesla (1900 – 1940) et le physicien de l’époque actuelle, le Professeur Meyl, ont prouvé son existence à l’aide d’études expérimentales bien précises.

Un de ses plus grands avantages c’est que sa puissance reste inchangée quelle que soit la distance entre la source et la cible. Les expériences du Professeur Jacobo Grinberg, un neurophysiologiste de l’Université de Monaco, ont démontré cette affirmation.

Il a disposé 2 individus dans 2 cages de Faraday différentes, afin de les préserver des ondes électriques ou électromagnétiques de l’environnement qui pourraient affecter le bon déroulement des tests.

Ils devaient se concentrer l’un sur l’autre. Le professeur a constaté que le signal électrique créé dans le cerveau du premier était enregistré immédiatement, de manière identique, dans celui du second, peu importe les distances qui séparent les 2 cages (5 m, 50 m ou 500 km).

Ondes scalaires

Chaque être vivant est capable d’émettre et de recevoir les ondes scalaires.

 

D’où proviennent les ondes scalaires ?

Normalement, ce bruit de fond scalaire est d’origine naturelle et le Soleil en est la plus grande source. Suite à la désintégration des neutrons qui le composent, il émet des neutrinos. La spécificité de ces particules c’est qu’elles se déplacent sous forme d’ondes scalaires.

En général, environ 66 milliards de neutrinos percutent une surface de 1 cm2 de la Terre en une seconde pendant la journée. Cependant, selon des études japonaises, cette quantité diminuerait de moitié durant la nuit.

Comme deux chercheurs, japonais et canadien, ont prouvé que les neutrinos sont chargés et ont une masse, il serait donc logique d’en déduire qu’ils représentent une source d’énergie (E = mc²).

D’autre part, il a été prouvé que tout être vivant, que ce soit un animal, une plante ou même un être humain est capable de produire et recevoir ce type d’ondes. Leur seule différence avec celles émises par le soleil se situe au niveau de la puissance.

Selon le professeur Meyl, le vortex formé par les liquides du corps animal ou humain (sang, lymphe…) et des végétaux (sève) entre en réaction avec les neutrinos provenant de l’extérieur selon un phénomène qu’il a nommé « neutrinolyse naturelle de l’eau ».  De cette manière, un transfert d’énergie s’établit.

 

Quel est le rapport entre les ondes scalaires et la médecine ?

Vous avez déjà sûrement entendu parler des tradipraticiens ou chamans qui guérissent leurs patients en se servant de leurs mains. Effectivement, le cerveau humain est capable d’émettre et recevoir des ondes scalaires.

Ainsi, en se mettant dans un « état modifié de conscience », l’homme peut absorber l’énergie libérée par les neutrinos et le transmettre à une autre personne pour lui redonner de la force.

Dans cette optique, des mesures du champ infrarouge ont été effectuées sur  les paumes des guérisseurs traditionnels lorsqu’ils étaient dans un « état modifié de conscience ». Les valeurs observées seraient 1 000 fois plus élevées que la normale.

Actuellement, après l’avancée des études, une nouvelle pratique associant ondes scalaires et naturopathie est de plus en plus développée dans les séminaires ou colocs. Elle se base sur le procédé 3D.P.E (Diététique – Détoxification – Désinfection – Psychothérapie – Énergie) pour guérir naturellement les maladies, même les plus complexes.

Effectivement, certaines personnes, notamment les plus âgées, les jeunes enfants ou juste ceux qui sont affaiblis, ont seulement besoin d’un apport supplémentaire en énergie pour assimiler correctement les traitements et/ou guérir plus efficacement et rapidement.

Le problème avec les praticiens humains, c’est qu’ils ont leur limite. D’abord, il faut beaucoup d’entraînements pour être apte à recevoir l’énergie provenant de l’environnement et le transmettre correctement au patient. Et puis, l’homme peut se fatiguer ou avoir des troubles de concentrations qui pourraient altérer ses compétences.

Alors, existe-t-il une solution pour contourner cette faiblesse humaine ?

Ondes scalaires

Le cerveau humain est un récepteur d’ondes scalaires.

Qu’en est-il de la machine à ondes scalaires ?

Dans un souci de praticité et d’efficacité, le professeur Meyl a conçu la machine à ondes porteuses scalaires qui produit ce type d’ondes. Elles présentent également un décalage de phase. De cette manière, les informations apportées par les traitements (huiles essentielles, compléments alimentaires…) sont authentiquement et rapidement transmises vers les tissus pour accélérer la guérison.

Il ne représente aucun danger pour la santé de l’homme. Il agit très doucement avec une puissance de 50 mWatts environ. D’ailleurs, tout le monde peut s’en servir, même les femmes enceintes et les personnes qui portent des stimulateurs cardiaques comme le pacemaker.

Il est juste important que le malade s’hydrate bien avant et après les séances. Cependant, il est déconseillé pour une durée déterminée en cas de fièvre. Actuellement beaucoup témoignent déjà de son efficacité.

L’avantage de cette technologie, c’est que vous pouvez y recourir à tout moment. Il est impossible que la machine se fatigue. Et à moins qu’elle ne soit endommagée, elle transmet des ondes stables puisqu’elle ne subit aucune perturbation d’origine psychologique ou émotionnelle.

 

Conclusion

Depuis la nuit des temps, les guérisseurs et chamans utilisaient les ondes scalaires pour traiter efficacement leurs patients, sans toutefois le savoir. À cette époque, les résultats ont déjà su satisfaire les peuples.

Maintenant que les origines et le principe de fonctionnement de la méthode ont été déterminés, les chercheurs peuvent développer et améliorer la pratique pour des résultats plus efficaces et rapides. Dans ce cas, combinée à la naturopathie, elle pourrait effectivement devenir une alternative révolutionnaire à la médecine moderne dans un futur bien assez proche.

D’autre part, il est aussi possible de s’adonner personnellement à cette pratique pour assurer vous-même votre bien-être et refaire le plein d’énergie de temps en temps. C’est le principe de la méditation. Exercez-vous à vous concentrer suffisamment pour être capable de capter l’énergie de l’environnement.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *