Chargement

Rerchercher

Tout savoir sur la fibre optique

Domotique & Maison Informatique

Tout savoir sur la fibre optique

La fibre, gros dossier : on en parle !

La fibre optique fait beaucoup parler d’elle depuis plus d’une dizaine d’années dans l’Hexagone, mais à part le fait qu’elle permet de profiter d’une connexion très haut débit, nombreux sont ceux qui ignorent ce que c’est exactement. Cela n’empêche pas pour autant le déploiement rapide de la fibre sur le territoire français notamment ces dernières années.

Actuellement, elle est en train de concurrencer et même de succéder à l’ADSL avec une quinzaine de millions de logements déjà éligibles à la fibre optique. Pour que l’adoption de cette solution ne soit pas juste une tendance, découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir avant de choisir son fournisseur de fibre optique sur internet.

📶 Les meilleures offres sur les fibres optiques 📶

La fibre optique : qu’est-ce exactement ?

Pour la petite histoire, la fibre optique ne date pas d’hier. En effet, on utilisait déjà les tubes de verre à la Grèce antique pour faire circuler la lumière. C’est au XIXe siècle que cette technique a été utilisée par les scientifiques afin de prouver que la trajectoire de la lumière pouvait être déviée. Ce sera seulement en 1880 qu’elle a été utilisée par Bell pour une communication optique.

La fibre optique est donc un fil conçu en verre ultra pur ou en plastique extrêmement fin et flexible permettant aussi bien la transmission de lumière que de données. Outre la composition, elle se différencie du câble coaxial par sa capacité à transmettre une grande quantité de données à une vitesse proche de celle de la lumière sans altération même sur de très longues distances. Cela lui permet de vous donner accès à une connexion à très haut débit.

En effet, sa vitesse de connexion peut atteindre plusieurs Gigabits par seconde. Si la vitesse de transfert de données de l’ADSL est estimée entre 1 et 15 Mbit/s, la fibre optique quant à elle propose une vitesse minimum de 300 Mbit/s tout en autorisant la symétrie de débit, ce qui n’est pas le cas de l’ADSL. Ainsi, avec la fibre optique vous pouvez profiter de téléchargements pouvant atteindre 1Gbit/s contre 300 Mbit/s avec l’ADSL. Mais comment est-ce possible ? On vous l’explique ci-dessous.

Aout d'un bon café, c'est important d'avior du wifi.Comment fonctionne la fibre optique ?

Comme il a été dit précédemment, la fibre optique dispose d’un réseau de fils en verre ou en plastique. Via un signal lumineux, ces deux matières permettent de faciliter le transfert et le passage des données. Ainsi, contrairement aux autres câbles, la fibre optique ne transporte pas de courant électrique, mais de la lumière, d’où l’appellation « optique ».

Afin que la fibre optique puisse transmettre les signaux de données, le câble doit être branché à deux principaux composants : un émetteur optique et un récepteur optique. L’émetteur optique est un dispositif servant à convertir les signaux électriques et analogues en impulsions lumineuses linéaires qui seront ensuite transformées en données. Ces dernières seront transmises par le câble au récepteur optique qui va les convertir dans leur forme initiale.

En fonction de la quantité de données transmises et le type d’application, un câble de fibre optique peut être composé d’une ou de plusieurs fibres optiques. Il est important de savoir que les signaux lumineux ne vont pas droit, mais rebondissent sur les bords de la fibre afin de rester dans le cœur. Les fils de fibre optique peuvent donc très bien être courbés contrairement à ce que l’on pourrait penser. Maintenant, voyons comment on peut raccorder la fibre optique.

Les différentes manières de raccorder la fibre optique

Il existe plusieurs types de raccordements permettant de se connecter à la fibre optique. Tous sont regroupés sous l’appellation FTTX (Fiber To The X). Vous l’aurez compris, le terme « Fiber » concerne bien évidemment la fibre et les termes « To The X » désignent le point d’accès qui vous est proposé. Vous avez donc essentiellement le choix entre la FTTH, la FTTO et la FTTLA. Découvrez dans les lignes qui vont suivre ce qui les caractérise.

FTTH (Fiber To The Home)

Traduite en français par fibre à domicile, la FTTH fournit directement la fibre sur votre site. Vous n’aurez donc qu’à raccorder la fibre à votre box Internet ou à votre modem à l’aide d’un câble. L’inconvénient est que le réseau est généralement mutualisé avec la FTTH. Cela signifie que vous allez devoir partager le débit avec tous les autres occupants de l’immeuble. Avec un débit qui risque d’être souvent encombré, la FTTH n’est donc pas la meilleure solution pour les professionnels dont l’activité dépend de la connexion. En revanche, pour les particuliers, elle peut amplement suffire.

FTTO (Fiber To The Office)

Ici, le principe est un peu le même que celui de la FTTH, sauf que le réseau n’est pas mutualisé. Cela signifie que vous n’aurez pas à le partager avec qui que ce soit et que vous pourrez profiter pleinement d’une connexion à très haut débit sans aucun problème. Bien entendu, cette garantie a un prix et il est assez élevé. Cependant, il s’agit d’une solution fortement recommandée aux entreprises ou même aux particuliers exigeant une connexion Internet sans faille.

FTTLA (Fiber To The Last Amplifier)

La FTTLA est une solution qui vous permet d’obtenir la fibre à partir de l’amplificateur le plus proche. Ainsi, pour arriver jusqu’à votre domicile ou à votre bureau, la connexion passe par le cuivre coaxial. Celui-ci étant extrêmement performant sur de faibles distances, vous ne devriez pas ressentir de différence par rapport au câble optique. Il s’agit sans doute de la solution la plus simple et économique d’obtenir des débits supérieurs à l’ADSL étant donné que le câble couvre 2 fois plus de locaux comparé à la FTTH jusqu’à aujourd’hui. Par ailleurs, si votre immeuble bénéficie déjà du câble, il n’est plus nécessaire d’effectuer de grands travaux.

Pourquoi opter pour la fibre optique ?

Certes, la fibre optique est la dernière technologie permettant d’avoir accès à Internet, mais ce n’est pas l’unique raison d’y avoir recours. Un accès Internet à partir de la fibre optique comporte de nombreux avantages directement liés à la connexion très haut débit.

Avec un transfert de données jusqu’à 100 fois supérieur à l’ADSL et grâce à la symétrie de débit, bénéficiez d’une connexion fluide et stable. Vous avez ainsi la possibilité de télécharger en VOD plus rapidement, mais aussi de bénéficier de flux HD, 3D et même 4K, chose impossible avec une connexion classique. La fibre optique vous offre également la possibilité de profiter des offres de domotiques ou utiliser des applications dédiées au Cloud.

Il est à rappeler que la vitesse de connexion n’est pas influencée par la distance entre le point d’accès et le nœud de raccordement. Ainsi, même à grande distance, le débit restera le même. Il est également important de souligner que la fibre optique est insensible aux perturbations électromagnétiques, ce qui évite les coupures de connexion intempestives.

Étant donné la performance du débit proposé, la fibre optique offre un usage simultané plutôt confortable. Ainsi, même si plusieurs personnes se connectent en même temps avec différents appareils, il n’y aura pas de baisse de signal. Chacun pourra profiter d’une connexion haut débit sans être perturbé par l’activité Internet des autres.

Par ailleurs, alimenter votre réseau WiFi par une fibre optique vous permettra également d’obtenir des performances largement supérieures à celles d’une connexion en ADSL ou en VDSL. Tous les utilisateurs du réseau pourront ainsi bénéficier de débits élevés. Ainsi, si vous êtes gérant d’un hôtel, d’un restaurant ou d’un camping, ce type de raccordement s’avère être la solution idéale pour maintenir un service WiFi de qualité.

Comment savoir si on a la fibre optique ?

Avec un déploiement de plus en plus rapide, la fibre optique commence actuellement à être disponible un peu partout dans l’Hexagone, notamment dans les grandes villes. Certaines zones moins denses en bénéficient également, mais pour le moment, il est plus aisé d’obtenir la fibre optique à proximité des grandes agglomérations. Alors, votre logement est-il raccordé à la fibre optique ? Si vous l’ignorez, voici quelques informations à savoir concernant l’éligibilité à la fibre optique.

Effectuer un test d’éligibilité à la fibre optique

Parmi les diverses façons de savoir si votre logement peut accueillir la fibre optique, la réalisation d’un test d’éligibilité en ligne à la fibre optique reste la plus simple et la plus rapide. Vous pouvez d’ailleurs en trouver des dizaines sur la toile. En effet, le site de chaque opérateur en dispose.

Le test d’éligibilité nécessitera d’indiquer votre numéro de téléphone fixe actuel ou votre adresse et code postal. Dès que les informations seront entrées, le site vous dira à quel type de connexion vous êtes éligible et si oui ou non il vous est possible d’avoir accès à la fibre optique. Toute l’opération ne durera que quelques secondes.

Il est à noter que le déploiement de la fibre optique se fait par immeuble. Ainsi, si un bâtiment est raccordé à la fibre optique, tous les étages le sont également. Si vous venez d’aménager, pensez ainsi à vous renseigner auprès du propriétaire ou de vos voisins. S’il est avéré que votre bâtiment n’est pas encore fibré, vous pouvez toujours savoir quand il le sera.

Utiliser la carte des déploiements fibre optique

Si vous souhaitez savoir quand votre commune ou votre département sera enfin couvert par la fibre optique, vous pouvez très bien avoir recours à la carte des déploiements fibre optique de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). Sachez que c’est celle-ci qui est tenue de superviser le déploiement de la fibre optique par les opérateurs dans l’Hexagone.

Grâce à cette carte des déploiements fibre optique, vous pourrez visualiser avec précision toutes les zones couvertes par la fibre optique actuellement. Vous aurez également la possibilité de voir l’historique du déploiement et donc d’avoir une idée de quand vous pourriez enfin bénéficier de la fibre.

Exemple de fibre optiqueQue faire si votre logement n’est pas éligible à la fibre optique ?

Si après avoir effectué un test d’éligibilité et consulté la carte des déploiements fibre optique de l’ARCEP, vous vous êtes rendu compte que votre logement n’est pas éligible à la fibre optique et qu’il ne le sera pas de sitôt, sachez qu’il existe d’autres solutions. Si votre logement est éligible à la connexion ADSL ou à une connexion très haut débit, sachez que rien n’est encore perdu.

Certes, l’éligibilité à une connexion ADSL est une solution potentiellement lente, mais il vous est toujours possible d’améliorer votre connexion Internet fixe. La THD ou la connexion très haut débit quant à elle s’accorde parfaitement avec la fibre optique classique. En effet, il est à savoir que lorsqu’un logement est éligible au très haut débit, cela indique que la fibre optique s’arrête dans la plupart des cas au pied de l’immeuble. Pour que la fibre optique puisse atteindre votre logement, le raccordement devra se faire en câble coaxial.

Vous l’aurez remarqué, il s’agit du raccordement FTTLA que l’on a évoqué plus haut. Comme on l’a dit, le cuivre coaxial est très performant sur de faibles distances. Les débits descendants seront ainsi presque les mêmes que ceux de la fibre optique. Le débit montant quant à lui sera légèrement moindre, mais ne se fera pas trop sentir. La connexion sera ainsi toujours de bonne qualité.

Certains opérateurs proposent une souscription à une offre THD d’un montant d’une vingtaine d’euros par mois s’il est avéré après le test d’éligibilité que la fibre optique n’est pas directement disponible dans votre logement. Étant donné qu’il s’agit généralement d’une offre sans engagement, il vous sera toujours possible la résilier une fois que la fibre optique sera enfin disponible dans votre logement.

Le mot de la fin

Pour conclure, la fibre optique est sans nul doute la meilleure façon de profiter d’une connexion très haut débit. Malgré ses performances et tous les avantages qu’elle offre, la fibre reste accessible à tous. D’ailleurs, les différents types de raccordements permettant de se connecter à la fibre optique répondent aux besoins et au budget de chacun. Maintenant que vous savez tout sur la fibre optique, il ne vous reste plus qu’à choisir votre opérateur.

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *