Maison et Jardin

Le compostage devient obligatoire en 2024 : où positionner votre bac à compost dans le jardin ?

4.7/5 - (28 votes)

À partir du 1er janvier 2024, la France mettra en place l’obligation de trier les déchets organiques pour tous, y compris les entreprises. Alors que cette année sera probablement considérée comme une période de test et de transition, il est essentiel de bien comprendre les enjeux et les règles du compostage.

Nous vous proposons un guide pratique pour réussir votre compostage obligatoire et adopter les bons gestes dès maintenant.

Les différentes options pour le tri des déchets organiques

Selon la décision des municipalités et des villes, vous disposerez de plusieurs options pour trier vos déchets organiques :

  • Une poubelle supplémentaire avec un couvercle séparé qui sera collectée à part.

L’objectif principal de cette nouvelle loi est de sensibiliser les foyers aux bénéfices du compostage, qui permet notamment de limiter les émissions de CO2 et de recycler une grande partie des déchets.

Connaître les déchets autorisés et interdits dans le composteur

Pour un compostage réussi, il est essentiel de savoir quels déchets organiques peuvent être inclus dans votre composteur et ceux qui doivent en être exclus. Voici la liste des déchets à privilégier pour obtenir un compost de qualité :

compostage

  • Pelures de fruits et légumes
  • Résidus de repas
  • Coquilles d’œufs
  • Restes de café ou de thé

Cependant, certains déchets ne sont pas adaptés au processus de compostage et doivent être évités :

  • Viande crue
  • Produits laitiers
  • Pelures d’agrumes et de pommes de terre
  • Aliments gras ou huileux
  • Tomates, poivrons et plantes à base de poivre
  • Poireaux, ail et oignons (à ne pas placer dans un vermis composteur)

Bénéficiez d’un fertilisant naturel pour votre jardin

En plus de réduire les déchets organiques domestiques, le compostage vous permettra également de produire un fertilisant naturel pour vos plantes et votre potager. Ainsi, il s’avère être une solution écologique et économique pour contribuer à la préservation de l’environnement tout en prenant soin de votre espace vert.

Trouver le bon emplacement pour votre composteur

Choisir un emplacement adapté pour votre composteur dans votre jardin est essentiel pour optimiser son efficacité et l’intégrer harmonieusement dans votre espace vert. Voici quelques conseils pour bien choisir l’emplacement de votre composteur :

  • Privilégiez une zone mi- ombragée, abritée des vents forts, pour éviter que les déchets ne sèchent trop et afin de favoriser la décomposition.
  • Installez le composteur à une distance raisonnable de la maison ou des zones fréquentées pour éviter les problèmes d’odeurs.
  • Placez le composteur directement sur le sol, sans dalle ou autre support, pour faciliter le drainage naturel de l’humidité.
  • Assurez-vous de disposer d’un accès facile à l’eau pour humidifier le compost si besoin.

Les endroits à éviter pour installer votre composteur

Certaines zones sont à proscrire pour l’emplacement de votre composteur :

  • Sous les arbres aux racines envahissantes, qui peuvent non seulement gêner le processus de compostage mais aussi endommager le composteur.
  • À proximité du mobilier de jardin, de la piscine ou d’autres zones très fréquentées pour éviter les nuisances olfactives.

En adoptant ces conseils et en adoptant les bons gestes dès aujourd’hui, vous serez prêt à respecter les nouvelles règles sur le compostage obligatoire en 2024 et à contribuer activement à la protection de notre planète.

Harisha

Harisha, rédactrice spécialisée en maison, jardin, écologie et bricolage, aurait initialement aimé poursuivre des études en jardinage du patrimoine, mais des raisons personnelles l'en ont empêchée. Malgré cela, sa passion autodidacte se reflète dans ses articles captivants, offrant des conseils pratiques et des astuces éco-responsables. Harisha, avec sa plume engageante, inspire à créer un chez-soi en harmonie avec la nature.
Bouton retour en haut de la page